Côte d’Ivoire-Burkina: concertations autour de la coopération frontalière - Les échos du Faso
Accueil » Coopération-Diplomatie » Côte d’Ivoire-Burkina: concertations autour de la coopération frontalière

Côte d’Ivoire-Burkina: concertations autour de la coopération frontalière

Sur invitation de son homologue ivoirien, Monsieur Sidiki DIAKITE, Monsieur Siméon SAWADOGO, Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, a effectué du 17 au 19 décembre 2017, une visite de travail en Côte d’Ivoire. Les travaux entre les deux ministres étaient axés autour de la coopération frontalière.

S’inscrivant dans le cadre de la mise en œuvre des décisions et recommandations du 6ème Sommet du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, la visite du Ministre Siméon SAWADOGO a été consacrée à la mise en place d’un cadre permanent d’échanges et de coopération administrative frontalière entre les ministères en charge de l’administration du territoire des deux pays.

Du communiqué final qui a sanctionné les travaux, il ressort que les deux ministres en charge de l’Administration territoriale du Burkina et de la Côte d’Ivoire, Messieurs Siméon SAWADOGO et Sidiki DIAKITE, se sont réjouis de l’excellente qualité des relations de coopération qui existent entre les deux pays, notamment, entre les populations respectives dans la zone frontalière ivoiro-burkinabè, longue de 584 km.

Visite du ministre à l’ambassadeur du Burkina en Côte d’Ivoire

Malgré l’excellente qualité des relations, on note quelques difficultés dans cette coopération. Ainsi donc, les deux ministres ont pris acte de celles relatives à la matérialisation et à la porosité des frontières, des affrontements entre agriculteurs et éleveurs, les tracasseries policières, l’identification des populations, la multiplication des violences intracommunautaires et intercommunautaires, le trafic des enfants, l’occupation illégale des forêts et réserves forestières, l’orpaillage clandestin, et le grand banditisme, etc.

Siméon SAWADOGO et Sidiki DIAKITE ont approuvé les propositions formulées par les experts des deux pays. Il s’agit, notamment, de procéder à la mise en place et à l’installation de la commission mixte paritaire de matérialisation de la frontière, d’organiser des campagnes d’information et de sensibilisation des populations de part et d’autre de la frontière, de réaliser des barrages agro-pastoraux et des zones de pâturage, de rationaliser l’utilisation des plans d’eau, d’uniformiser la politique de reboisement, de coordonner la gestion des questions sécuritaires et de partager les informations et renseignements sécuritaires entre les autorités administratives et les forces de défense et de sécurité de la zone frontalière.

Au terme de son séjour, le Ministre Siméon SAWADOGO a été reçu en audience par SEM Amadou Gon COULIBALY, le Premier ministre ivoirien à qui il a transmis un message de SEM Paul Kaba THIEBA, Premier ministre du Burkina.

Monsieur Siméon SAWADOGO, qui était accompagné de son Directeur de Cabinet, des Gouverneurs des Régions du Sud-Ouest et des Cascades et des directeurs en charge des questions de frontière dans son ministère, a rendu une visite de courtoisie à l’Ambassadeur et au personnel de la Représentation diplomatique du Burkina Faso en Côte d’Ivoire.

Issouf ZABSONRE

Attaché de Presse

Ambassade du Burkina

Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *