Accueil » Sports-Loisirs » La coupe d’Afrique des nations U20 dans les starting blocs du ministère des sports et des loisirs

La coupe d’Afrique des nations U20 dans les starting blocs du ministère des sports et des loisirs

La Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des juniors est prévue pour se tenir du 02 au 17 février 2019 au Niger. Aussi, à une semaine de cette fête du football jeune qui connait la participation du Burkina, le ministère des sports et des loisirs, a animé un point de presse ce vendredi 25 janvier 2019. L’objectif est de décliner les conditions de participation des différentes délégations aux médias et partant à l’opinion.

le presidium lors du point de presse

Pour trois compétitions majeurs en perspectives le budgets du ministère des sports est assez restrain pour soutenir ces compétitions dont la CAN des moins de 20 ans à dit d’entrée Boureima Sy, directeur de cabinet du ministre des sport et loisir. L’invite de la presse est aussi dans l’optique d’une gestion transparente de cet budget surtout en ce qui concerne la CAN à laissé entendre Boureima Sy. Circonstances Oblige donc, le déplacement au Niger se fera pas avec une très fortes délégations Burkinabè. En ce qui concerne <<la délégation officielle, elle, est constituée d’une quarantaine de personnes>> communique Boureima Sy, Elle quittera Ouagadougou le 29 janvier par vol pour Maradi, où est logée la poule du Burkina Faso a-t-il précisé.

En ce qui concerne le reste de la délégation, ils iront par la voie terrestre avec une forte escortés de la sécurité burkinabè jusqu’à la frontière Niger et les Nigérien prendront le relais jusqu’à Maradi. Cette délégation va quitter normalement le Burkina à partir du 31 janvier. Elle est composée de 15 animateurs de l’UNSE, 15 personnes de la fédération Burkinabè de Football, 10 membres du ministère des sports et des loisirs, et de 10 journalistes.

les participants

Par ailleurs, avec la réduction du nombre de places, le président de l’Union Nationale des Supporteurs des Étalons l’UNSE, Ablassé Yameogo, affirme qu’ils feront avec, une probable mobilisation sur place à Maradi. Le directeur de cabinet ajouté d’ailleurs que le consul du Burkina Faso à Maradi est déjà en contact avec les Burkinabè qui y résident. Cela dans l’optique que les jeunes ne se sentent pas orphelins lors de cette CAN surtout dans un groupe relevé où figurent des grands de la compétition jeunes en Afrique tel que le Ghana le Mali et le Sénégal.

En rappel cette CAN junior coutera 160 millions au contribuable burkinabè. Faut-t-il le détaillé, 50 millions ont servi pour la préparation (les matchs amicaux) et 30 millions pour la participation au tournoi de l’UFOA entrant toujours dans le cadre de la préparation. Pour terminer les, 80 autres millions serviront à la participation pour la phase finale au Niger.

Hamadou Ouedraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *