Accueil » Sports-Loisirs » La coupe de la jeunesse du Ganzourgou est née avec l’équipe de Mogtèdo comme championne

La coupe de la jeunesse du Ganzourgou est née avec l’équipe de Mogtèdo comme championne

C’est une première dans le paysage sportif burkinabè. Il s’agit de la coupe de la jeunesse du Ganzourgou. Ce jour 12 août 2018 à Mogtèdo, dans le Ganzourgou, deux équipes ont croisé les crampons pour s’adjuger le prestigieux trophée du vainqueur. Placé sous le thème «Jeunesse et PNDES», le promoteur Salifou Kaboré avait pour objectif de rassembler la jeunesse afin qu’elle puisse communier autour de l’idéal sportif. Cela s’est passé sous le parrainage du ministre des Infrastructures M. Eric Wendenmanegha Bougouma, affectueusement surnommé «Eric Béton Bitumineux». Selon le promoteur, il a pesé de tout son poids pour la réussite de l’évènement.

Le promoteur Salifou Kaboré
L’équipe championne de Mogtèdo recevant son trophée des mains du ministre Eric Bougouma

La compétition qui opposait l’équipe de Zorgho en rouge et celle de Mogtèdo en jaune et bleu s’est déroulée en deux fois 20 minutes. C’est à la 25ème minute de jeu que le numéro 10 de la formation de Mogtèdo, Sandwidi Roger, a ouvert le score. Le score va rester ainsi inchangé jusqu’à la fin de la rencontre faisant de Mogtèdo le champion de cette première édition. Le champion reçoit des mains du parrain la médaille d’or, un jeu de maillot, deux ballons, une enveloppe de cent mille francs CFA et le trophée du champion.

Le deuxième prix décerné à l’équipe de Zorgho était constitué de la médaille d’argent, un jeu de maillot, deux ballons, une enveloppe et le trophée du vice-champion.

La dauphine, l’équipe de Zorgho a également reçu des prix
Les compétiteurs ont mouillé le maillot

Cette coupe de la jeunesse du Ganzourgou aura tenue toutes ses promesses selon le promoteur «l’objectif visé à travers l’organisation d’un tel évènement est de réunir la jeunesse autour du ballon rond mais aussi de les inciter à soutenir le référentiel de développement qu’est le PNDES d’où le thème (Jeunesse et PNDES) ». Au regard de cette mobilisation nous ne pouvons qu’être satisfait, à-t-il ajouté.

Ainsi, c’est un parrain qui s’est dit tout aussi comblé par le déroulement de la compétition «on est aux anges parce que la jeunesse du Ganzourgou a démontré son engagement, son unité et sa détermination à accompagner le processus de développement engagé par le président du Faso dans le cadre du PNDES». Le ministre pour sa part assure que cette compétition connaîtra son soutien sans failles pour les éditions à venir car «cette jeunesse du Ganzourgou est une jeunesse consciente et engagée pour le développement» a-t-il ajouté.

Le parrain, Eric Bougouma, a promis de soutenir les prochaines éditions

Il faut noter que le parrain, M. Eric Bougouma, a eu au début de la cérémonie une pensée pieuse pour les cinq gendarmes et le civil tombés le Samedi 11 août dernier à l’Est du pays. Ce fut l’occasion pour le ministre de demander une contribution volontaire à qui voudrait mettre la main à la poche pour apporter soutien aux parents des victimes. Séances tenante, trois millions cinq cent mille francs CFA ont été récoltés.

La coupe de la Jeunesse du Ganzourgou referme ses portes en attendant la prochaine édition prévue en 2019.

En rappel, cette coupe se fait sans éliminatoire, elle se fait par tirage au sort pour désigner directement les finalistes. Pour le promoteur, l’objectif est de permettre aux différentes localités du Ganzourgou d’abriter à tour de rôle, la coupe de la jeunesse.

Hamadou Ouédraogo (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *