Accueil » Monde » Cour pénale internationale: le dossier guinéen

Cour pénale internationale: le dossier guinéen

Moussa Dadis Camara a retrouvé sa verve, en témoignent ses interventions dans les médias, à la veille de la présidentielle guinéenne. Il se paie le luxe de bientôt faire équipe pour entrer dans le jeu politique de son pays. Convaincu, en apparence du moins, que rien ne lui arrivera par rapport aux tueries et viols qui ont ponctué son bref passage à la tête de l’Etat guinéen.

Dadis Camara
Dadis Camara

Entendu comme témoin à Ouagadougou (mais quel témoin de taille!), il est, de près, concerné par le dossier qui occupe désormais la Procureure de la CPI Madame Bensouda. Elle vient de faire le séjour guinéen et satisfaite des avancées des enquêtes, elle précise: «J’ai constaté des progrès importants et encourageants dans l’enquête conduite par le pool de juges d’instruction. De nombreuses personnalités de haut rang ont été inculpées, les juges chargés de l’enquête ayant reçu des moyens supplémentaires, pour exécuter leur mandat en toute indépendance».
Si les dizaines de personnes massacrées ou violées ne semblent pas troubler outre mesure l’ancien maître de la junte au pouvoir à Conakry, confiant qu’il est dans les juridictions de son pays, ces inculpations pourraient être plus que préoccupantes pour l’ex-Chef de l’Etat. Une affaire à suivre, au rythme de plus en plus accéléré de l’intéressement de cette cour universelle aux affaires africaines.
T. N.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *