Accueil » Gouvernance - Développement » Création d’emplois au Burkina: le programme VA pour «zéro chômeur» d’ici 2022

Création d’emplois au Burkina: le programme VA pour «zéro chômeur» d’ici 2022

Le ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelles, Dr Smaïla Ouédraogo, a, au nom du président du Faso, lancé officiellement le plan quinquennal 2017-2022 de recrutement de 8 000 jeunes et femmes pour la création de 5 000 entreprises et 250 000 emplois durables au Burkina Faso, ce jeudi 7 juin 2018 dans la salle de conférences de Ouaga 2000. Cette initiative de la Fondation RAVI, une structure à but non lucratif qui a déjà à son actif deux ans d’expérience dans le domaine, est d’accompagner la jeunesse au bien-être socio-économique et professionnel, à travers des actions de création d’entreprises et de promotion de l’employabilité.

Le présidium lors de la cérémonie de lancement officiel du programme VA

Le Burkina Faso fait partie des pays les moins développés en Afrique et dans le monde, selon le rapport sur le développement humain en Afrique publié par le PNUD en 2016. Bien que l’agriculture et l’élevage emploient près de 85% de la population, ils ne contribuent qu’à 34% du PIB. Cette conjoncture précaire constitue un frein véritable au développement du pays et affecte particulièrement les jeunes et les femmes qui sont majoritaires.

Les acteurs économiques et sociaux présents au lancement officiel du plan

Afin d’apporter une solution durable et définitive à la question de l’emploi des jeunes et des femmes sur toute l’étendue du Burkina Faso et inverser la tendance du chômage, la Fondation RAVI, sur la base d’une analyse de l’environnement interne et externe, s’est engagée à créer des emplois. Justement sa vision est «Un emploi pour chacun, pour tous et pour toujours dans une localité rayonnante et prospère». Sa mission est d’inspirer les jeunes, de mobiliser des ressources et de mettre en place les infrastructures adéquates pour leur permettre de réaliser avec succès leurs ambitions dans leur localité.

Cette vision à grande échelle de la Fondation RAVI a été lancée ce jeudi 7 juin 2018 dans la salle des Fêtes de Ouaga 2000 par le ministre de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelles, Dr Smaïla Ouédraogo, représentant le président du Faso. L’objectif principal est de créer 250 000 emplois décents pour les jeunes et les femmes et de créer d’ici 2022, cinq mille (5 000) petites et moyennes entreprises durables au Burkina Faso.

Le président fondateur de la Fondation RAVI, Salam Ouédraogo

Le programme «VA» de la fondation RAVI qui signifie rendre une localité « Vivable et Agréable », selon son président fondateur, Salam Ouédraogo, consiste à investir, à orienter et à opérer sur l’homme un développement durable, afin d’intensifier la mise en œuvre d’actions de développement ascendantes depuis sa base.

La photo de famille

Au regard de ce programme, ce sont l’agro-sylvo-pastorale, les circuits de distributions, les transformations, les ventes et autres métiers, leviers stratégiques, qui devront être actionnés par la Fondation pour un meilleur positionnement. L’un des résultats attendu d’ici 2022, c’est «zéro chômeur» selon M. Ouédraogo.

Une belle initiative qui arrive au moment où « la jeunesse burkinabè est confrontée à diverses préoccupations, parmi lesquelles, la précarité de l’emploi et le chômage », selon le Dr Smaïla Ouédraogo. Pour lui, cette initiative est à saluer et à accompagner techniquement.

Mais pour la réussite de ce vaste programme de la Fondation qui est en droite ligne avec la politique du chef de l’Etat en matière d’emploi, il faudrait l’implication et l’engagement de tous les acteurs du développement du Burkina Faso.

Aussi, le ministre a-t-il invité chaque acteur du développement économique et social à soutenir la Fondation RAVI. Les jeunes sont également invités à s’y intéresser et à s’y engager en toute responsabilité et avec tout le sérieux possible.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *