Accueil » En face du miroir » CSC-Bobo: Francine Ouédraogo succède à Félix Kambiré

CSC-Bobo: Francine Ouédraogo succède à Félix Kambiré

Juriste de formation, Francine Ouédraogo est la nouvelle déléguée régionale de la  délégation régionale de l’Ouest du Conseil supérieur de la communication (CSC) basée à Bobo-Dioulasso. Nommée en Conseil des ministres du 26 avril 2017, elle a officiellement été installée dans ses nouvelles fonctions le mardi 2 mai 2017 à Bobo-Dioulasso par le secrétaire général de l’institution.

Le SG du CSC (au centre) a procédé à l’installation de la nouvelle déléguée régionale de l’Ouest du CSC (à droite)
Le SG du CSC (au centre) a procédé à l’installation de la nouvelle déléguée régionale de l’Ouest du CSC (à droite)

C’est lors d’une cérémonie de passation de charges relativement sobre que Félix Kambiré a passé le flambeau à Francine Ouédraogo et ce, après deux (02) années passées à la tête de la représentation régionale de l’Ouest de l’institution de régulation des médias. Nommée en Conseil des ministres du 26 avril 2017, Francine Ouédraogo, nouvellement installée, s’est engagée à relever les défis de la régulation notamment lors des élections partielles à venir.

D’ores et déjà, elle a le soutien du personnel du CSC-Bobo sur qui elle pourra compter pour conduire à bien la mission à lui confiée. Une mission qu’elle mesure déjà l’ampleur vue la situation sécuritaire du pays qui nécessite des journalistes, un traitement responsable de l’information. Et la nouvelle déléguée de remercier la hiérarchie pour la confiance placée en elle pour conduire cette tâche mais aussi de rassurer de son engagement et de sa détermination à travailler de sorte à la mériter d’avantage.

Après deux années passées à la tête du CSC-Bobo, Félix Kambiré ne regrette pas selon lui, son passage à la tête de la représentation régionale de cette institution même s’il a fait savoir qu’à un moment donné, «les relations de travail étaient devenues difficiles avec sa hiérarchie».

….Francine Ouédraogo
...Francine Ouédraogo
Par cet acte, Félix Kambiré cède son fauteuil de délégué régional de l’Ouest du CSC à...
Par cet acte, Félix Kambiré cède son fauteuil de délégué régional de l’Ouest du CSC à…

Pour lui, c’est ce qui pourrait d’ailleurs justifier son éviction. Du reste, s’est-il dit fier. Fier parce qu’il se serait dressé contre le faux. « Depuis ma prise de fonction, dit-il, j’ai voulu apporter ma modeste contribution au rayonnement d’une institution en quête d’une image de marque. Mais mes ambitions se sont très vite émoussées». «Je ne suis pas un béni oui oui ou une marionnette», s’offusque-t-il. «Entre me compromettre pour une promotion professionnelle et les valeurs, j’ai choisi les valeurs. La promotion professionnelle oui, c’est bon mais les valeurs rendent meilleur. Ne dit-on pas que l’honnêteté ne donne pas à manger mais laisse au moins l’esprit tranquille! Après deux années passées à la tête de la délégation régionale du CSC, je passe le flambeau avec l’esprit tranquille», s’est-il fièrement exprimé.

Du reste, il souhaite bonne chance à la  nouvelle déléguée tout en invitant ses anciens collaborateurs à la soutenir tel que ce fut le cas avec lui.

Cheick Omar Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *