Accueil » Politique » CSPS du secteur 19 de Ouagadougou: les kits d’urgence du MPP à l’orée de la période de forte prévalence du palu

CSPS du secteur 19 de Ouagadougou: les kits d’urgence du MPP à l’orée de la période de forte prévalence du palu

Une délégation de militants du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) conduite par Oumarou Bangré a rendu visite, dans la matinée du mercredi 17 mai, au Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) du secteur 19 de Ouagadougou. L’occasion était celle de remise de matériels médico-techniques.

Paul Soulga (chef du CSPS) tenant des trousses de petites chirurgies
Paul Soulga (chef du CSPS) tenant des trousses de petites chirurgies
Oumarou Bangré (au milieu en boubou noir)
Oumarou Bangré (au milieu en boubou noir)

Au profit des populations de l’arrondissement 4, en particulier celles du secteur 19, des militants du MPP ont apporté dix lits, dix matelas, deux boîtes d’accouchement, une boîte de petite chirurgie, et des potences, au CSPS de Somgandé. Et c’est le premier responsable dudit centre de santé, Paul Soulga qui, entouré de ses collaborateurs, a reçu ces matériels. Des matériels qui, non seulement entrent «en ligne de compte des besoins prioritaires» du CSPS, mais surtout sont «venus à point nommé parce que nous avons des matelas délabrés, des lits pas commodes», a laissé entendre M. Soulga. En effet, cette remise intervient peu avant l’entrée en période de forte prévalence du paludisme, et donc de fortes fréquentations des centres de santé. Période durant laquelle, des malades en hospitalisation – dans certains centres de santé – se retrouvent à devoir se coucher à même le sol.

Vue d'ensemble du lot de matériels apportés
Vue d’ensemble du lot de matériels apportés

Le contexte de la remise de ces matériels est aussi celui de la campagne électorale pour les élections municipales du 28 mai au niveau de l’arrondissement 4. Aux dires de M. Bangré, le chef de la délégation donatrice, cette remise n’est qu’un «geste symbolique» dont la décision a été prise «de manière ponctuelle lors d’une rencontre de zone où des militantes ont exprimé des besoins se rapportant à de tels matériels». Des militantes qui sont, foi de Mme Denise Tall, «sincères et fidèles à leur engagement en faveur de la mise en œuvre du programme présidentiel qui met l’accent sur la santé».

De l’avis de Paul Soulga, «si les autres partis, au lieu d’aller faire des meetings grandioses, au lieu d’aller haranguer la foule, pouvaient agir comme ça, concrètement sur le terrain au niveau des services sociaux de base, ç’allait être bien vu par la population, car cela est très salutaire».

Signalons que le chef de la délégation généreuse, Oumarou Bangré, est candidat en tête de liste du secteur 19 pour le scrutin du 28 mai. Entré en politique en devenant militant du MPP après son admission à la retraite en 2008, M. Bangré et ses camarades se sont organisés en cinq équipes qui animent des causeries avec l’électorat. A l’en croire, le MPP restera «toujours à l’écoute» des sollicitations des populations de l’arrondissement 4.

Paangui Parè

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *