Accueil » Société » De hauts fonctionnaires de la magistrature du Burkina sanctionnés (actualisé)

De hauts fonctionnaires de la magistrature du Burkina sanctionnés (actualisé)

Madame Thérèse Traoré née Sanou, la désormais ex-présidente du Conseil supérieur de la Magistrature

Premier président, présidente de la Cour de cassation et de fait présidente du Conseil supérieur de la magistrature, Thérése Traoré née Sanou, a été mise à la retraite d’office. Le procureur de la Cour de cassation, Armand Ouédraogo, encoure la même sanction.

C’est une décision du conseil de discipline.

Il vous souviendra que dans un communiqué rendu public ce 26 février 2018, il est mentionné qu’à l’issue de sa première session tenue du 20 au 24 février, le CSM, sous sa présidence, a prononcé des sanctions allant du blâme à la rétrogradation contre des magistrats. Aujourd’hui, c’est à son tour de passer sous les fourches caudines de la Justice. Retour de manivelle?

Dans tous les cas, sauf erreur ou omission, c’est la première fois qu’un tel  »séisme » se produit au sein des hommes de robes.

Plus d’informations à venir.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *