Accueil » Nè Wendé » Des libertés provisoires et le danger sur Chériff et M’ba Michel

Des libertés provisoires et le danger sur Chériff et M’ba Michel

Nè-Wendé

Avant toute chose, nous nous inclinons respectueusement pour le respect de nos braves soldats tombés à Nassoumbou. RIP.

Ils ne doivent pas mourir pour rien. Mais ce que moi Mounafica ai constaté avec beaucoup de regrets ce week-end aura été l’aspect festif à Ouaga. Des mariages, en veux-tu? En voilà! Nè Wendé!

Pas de problème. Il faut vivre pour ne pas donner raison au terrorisme. Cependant, les autorités, sans déclarer un deuil national, auraient pu différer les mariages du week-end passé ou du moins demander aux tourtereaux de ne pas festoyer de façon bruyante à cause de la perte cruelle des 12 braves tués à Nassoumbou. Nè Wendé!

On a même vu un groupe de jeunes hommes de tenue faire des acrobaties sur la voie publique en klaxonnant de façon intempestive pour accompagner un des leurs qui a pris femme. C’était quelque peu gênant. Nè Wendé!

Tout comme les libertés provisoires accordées aux inculpés dans le cadre du putsch et l’insurrection. Le dernier en date est le capitaine Dao, qui sort pratiquement le même jour que les attaques comme ce fut le cas de Sidi Paré, le jour d’hommage aux martyrs. Nè Wendé!

Selon les exégètes du droit, la liberté provisoire est un droit si l’inculpé a donné des garanties et ne signifie point qu’il est déclaré non coupable. Mais avec tout ce qui se passe, j’ai peur pour Chériff Sy et M’ba Michel Kafando. A-t-on pris toutes les mesures pour leur sécurité face à ceux qu’ils ont envoyés au gnouf?

Pour le général Zida, on a moins peur car il est hors du pays, mais les deux têtes fortes de la Transition que son Chériff Sy et Michel Kafando, il y a lieu de voir s’ils ne courent pas un danger car l’on est mémoratif de l’inimitié que le RSP leur voue. La dernière fois que le président Kafando a été vu, il était dans un véhicule tout-terrain avec des gardes, mais Chériff Sy se débrouille sans garde de corps. Nè Wendé!

La justice a certainement tous les éléments dont elle a besoin, ce qui justifie les libertés provisoires mais elle n’est pas dans la tête d’un libéré provisoire qui pense se venger de quelqu’un qui est la cause de l’échec du putsch et qui a mis fin à l’existence du RSP. Touchons du bois et que cela reste de la spéculation journalistique mais il est grand temps de penser à protéger certaines personnes et dans ce lot on peut y mettre des responsables d’OSC comme Smockey et Sams’K et tutti quanti. On n’est jamais trop prudent… Nè Wendé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *