Accueil » Economie-Finances » Développement socioéconomique: Roch Kaboré face aux forces vives de la province de Sourou

Développement socioéconomique: Roch Kaboré face aux forces vives de la province de Sourou

Présent à Tougan, chef-lieu de la province de Sourou dans la région de la Boucle du Mouhoun pour l’inauguration de la route nationale n°10, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a, dans l’après-midi du mercredi 26 juin 2019 à Tougan échangé avec  les forces vives de la localité.

Le président face aux forces vives de Sourou

C’est à huit clos que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré s’est entretenu avec les forces vives de la localité, venues nombreuses des quatre coins du pays pour l’inauguration de la route nationale n10. Face au chef de l’Etat dans l’après-midi du mercredi 26 juin 2019, à Tougan, les échanges ont  porté autour du développement socioéconomique de ladite province. à la sortie de cette rencontre, Moussa Diarra, l’un des  opérateurs économiques ayant pris part à cette rencontre se dit  être soulagé  et remercie le président du Faso pour ce geste. Aussi, il se dit très optimiste des clauses de cette rencontre avec le chef de l’Etat tant attendu dans la localité, particulièrement dans la région, de par les potentialités agro-sylvo-pastorales dont elle regorge qui lui ont valu le nom de « grenier » du Burkina Faso.

Une vue des participants de la rencontre des forces vives avec le chef de l’Etat

Des échanges de soulagement de certains opérateurs économiques sur la question des conditions financières des institutions financières, a-t- il ajouté, car « certains opérateurs économiques souhaitent des conditions allégées auprès des institutions financières. Au niveau des projets, c’est de pouvoir avoir des possibilités pour accéder au financement» a expliqué M.Diarra.

Pour sa part, le chef de l’État a pris note des doléances des forces vives de la province du Sourou. En retour, il leur a demandé de consolider les relations sociales, la cohésion social et l’unité entre les fils et filles en vue de favoriser le développement de la dite région.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *