Accueil » Que devient? » Que devient le Commissaire Ablo?

Que devient le Commissaire Ablo?

Le commissaire jouit d’une retraite paisible

Au service des identités, il s’appelle Abdoulaye Traoré. Mais presque tout le monde l’appelle Ablo, diminutif d’Abdoulaye, ou commissaire Ablo, car il était policier. Il fut Directeur de l’école nationale de la Police. Mais l’on se rappelle sa gestion, en collaboration avec Interpol, quand il était le Directeur de la police judiciaire de Ouagadougou, du célèbre braqueur de la BCEAO à Bouaké, le fameux Sia Popo Prosper.

Ses hommes disent de lui qu’il était un bon chef, toujours prêt à défendre ses éléments; il n’hésitait pas non plus à casser le mur qu’il y a entre les gradés et les subalternes avec des plaisanteries, des histoires drôles pour détendre l’atmosphère. Mais à côté, il pouvait être rigide, strict quand la discipline n’était pas respectée.

De la corruption, il en avait horreur, ceci expliquant peut-être cela, l’arrestation de Sia Popo aura démontré aux yeux du monde burkinabè que ceux d’Afrique qu’il y a effectivement des Hommes intègres au Faso.

Le braqueur Siao Popo, pour pouvoir passer sans se faire prendre à l’aéroport, aura proposé des sommes colossales aux policiers, mais ceux-ci sont restés de marbre; il a été appréhendé. L’on se souvient que c’est le Commissaire Ablo himself qui était toujours avec Sia Popo. Les deux ont presque lié une amitié et le jour de la remise officielle du braqueur aux policiers ivoiriens à l’aéroport de Ouaga, Sia popo a lancé: «Mon ami Ablo, si quelque chose de bien méchant m’arrive à Abidjan, vous en êtes responsable…»

Et quand l’avion a décollé, on a vu le Commissaire Ablo essuyer des perles de larmes car il était presqu’attaché à Sia Popo. Un de ses éléments a alors dit: «C’est tout ça le Commissaire Ablo. Il est très humain, il ne veut faire aucun mal à quelqu’un».

Aujourd’hui, le Commissaire Ablo jouit d’une retraite paisible dans son domicile de la Patte d’oie. Il n’est plus fringant comme avant, mais reste bon pied bon œil.

O.H.

5 commentaires

  1. Mais comment on contacte le Commissaire Ablo ?

  2. on m’a dit qu’il faut passer à la rédaction de Les echos,et là on pourra donner les infos sur le commissaire

  3. Traore Apollinaire

    Félicitation pour cette pensée réflexive à l’endroit du grand frère.

  4. Le Commissaire a fait son travail en bon policier Burkinabè digne et intègre. On en a connu dans ce corps (surtout de par le passé). Mais je pense (peut être que je me trompe) que les efforts de notre brave doyen ont été noyés par les politiciens des deux pays. En effet, si ma mémoire m’est fidèle, le transfert de Prosper a été le dernier épisode de ce feuilleton. un policier bien formé
    Longue vie à lui et qu’il ne se lasse pas de temps en temps, d’animer des conférences sur des thèmes variés, au profit de la jeune génération de la corporation (si la hiérarchie polière le veut !).

  5. Ajoutez à ses exploits l’appréhension d’un gang qui échappait à nos cousins ivoiriens après un braquage et que le flair du commissaire d’alors a permis de cueillri en pleine gare de Bobo-Dioulasso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *