Accueil » Economie-Finances » DGI 2019 : Une rentrée de bilan et de perspectives

DGI 2019 : Une rentrée de bilan et de perspectives

La direction générale des impôts (DGI) avec à sa tête son premier responsable Adama Badolo a animé ce 19 Janvier 2019 une conférence de presse à l’occasion de la rentrée fiscale 2019. Au siège de la dite direction à Ouagadougou, il était question pour le directeur générale des impôts  Adama Badolo et de sa direction de marquer une halte au cours de cette rentrée fiscale afin de faire le bilan des réalisations de l’année 2018 mais aussi de s’attarder sur les perspectives pour l’année 2019.

présidium lors de la conférence de presse

Sur des objectifs de recettes assignés à la DGI fixés à 746,943 milliards de francs CFA au titre du budget de l’Etat et contenus dans la loi de finance rectificative pour l’année 2018, selon Adama Badolo, en fin décembre 2018 les recouvrements effectifs réalisés ont été de l’ordre de 737,391 milliards de francs CFA. Ce qui correspond à un taux de réalisation de 98,72%. Celui-ci ne cache pas sa satisfaction au regard d’une telle performance et promet que son institution entend rester dans la même dynamique pour l’année 2019. Mais avant d’en venir aux grandes perspectives de l’année 2019, Adama Badolo s’est attardé sur « les grandes réalisations de a direction en 2018 ».

Au titre des grandes réalisations de la DGI en 2018, l’institution a fait savoir que <<dans le cadre de la modernisation, la sécurisation et l’amélioration du recouvrement des impôts et taxes au Burkina Faso, la DGI a mis en production en 2018 son portail de télé procédure fiscale eSYNTAX permettant aux contribuables de faire leurs paiement dans un cadre sécurisé sur internet. Avec cet outil, assure le DG des impôts, le contribuable peut aujourd’hui télé déclarer tous ses impôts en ligne, télé payer ses impôts par E-PAYMENT en quelques clics grâce à l’interconnexion aux 14 banques du Burkina ». De plus, comme réalisation poursuit-t-il, « en 2018, il  y a eu la mise en place du nouveau logiciel de gestion de l’identifiant unique et la mise en place d’une stratégie d’apurement des RAR (restes à recouvrir). 2018 a été aussi l’année de l’édition et de la diffusion du code général des impôts et de l’élaboration des manuels de procédure afin de de fournir aux agents des impôts un guide simple et fonctionnel des principales procédures administratives ».

les journalistes ont prèté l’oreille à ce point de presse

Au regard de cette année 2018, jugée riche et dynamique, Adama  Badolo a émis le souhait que l’année 2019 soit tout aussi soutenu avec la mise en œuvre de nombreux chantiers. Parlant justement de chantier. Dans les perspectives de l’année 2019 à l’assemblée nationale, lors de l’adoption du budget programme 2019 il était question de l’élargissement de l’assiette fiscale. Le DG des impôts a alors tenu à rassurer les burkinabè qu’il n’y a pas d’exagérations là-dessus car il n’y a qu’un seul nouvel impôt qui a été ajouté. Il s’agit de la taxe sur le véhicules personnel à 4 roues. Le reste, le DG des impôts promet que ce n’est que des réajustements de taxes qui existaient déjà. Il y a par exemple le rehaussement des tarifs de la taxe sur les armes (civiles) et le rehaussement du montant du prélèvement sur les billets d’avion et son reversement dans le budget de l’Etat cité par M. Badolo. En rappel la DGI par la voix de son directeur à fait savoir que la loi de finances exercice 2019 a << fixé des objectifs ambitieux à la direction générale des impôts. En effet les prévisions de recouvrement sont portées à 859 milliards, soit une hausse de 112 milliards. Par rapport au recouvrement de 2018 c’est une augmentation de 136 milliards>> précise Le DG des impôts. Celui-ci reconnaît que << le défi est immense et doit être justement relevé en grande partie grâce à une application efficace des réformes consacrées par le code général des impôts, les mesures et une meilleure maîtrise du portefeuille des contribuables>>.

Hamadou Ouédraogo

   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *