Accueil » Economie-Finances » E-SINTAX, la nouvelle plateforme de la DGI pour permettre aux contribuables de télé déclarer et télé payer leurs impôts en ligne

E-SINTAX, la nouvelle plateforme de la DGI pour permettre aux contribuables de télé déclarer et télé payer leurs impôts en ligne

Désormais, toutes les grandes et moyennes entreprises de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso pourront, dès le mois d’avril 2018, réaliser leurs obligations déclaratives du mois de mars sur Internet. L’information a été donnée par le Directeur général des Impôts, lundi, au cours d’une conférence qui avait pour objectif d’informer l’opinion nationale de la mise en ligne du portail de télédéclaration et de télépaiement des impôts et taxes de la DGI appelé e-SINTAX.

Adama Badolo, le Directeur général des Impôts

e-SINTAX. C’est la nouvelle plateforme que la DGI vient de mettre en ligne, pour permettre aux contribuables burkinabè de télé déclarer et télé payer leurs impôts dans un espace sécurisé sur internet à l’adresse esintax.bf.

En effet, renseigne le Directeur général des Impôts, Adama Badolo, le système fiscal burkinabè est un système déclaratif où les contribuables ont obligation de produire à échéances définies par la loi, des déclarations périodiques de leurs revenues et des impôts et taxes y relatifs. Un système qui n’est pas sans failles, car entrainant un engorgement fréquents devant les caisses, des erreurs de calculs commises par les contribuables lors des remplissages des imprimés, des erreurs de saisies commises par les opératrices de saisie augmentant le travail des équipes d’assiettes…

En vue d’améliorer ses relations avec les contribuables en leur offrant de nouveaux services mieux adaptés aux réalités et aux nouveaux usages, la DGI s’inscrivant dans un vaste chantier de mobilisation a mis en ligne la plateforme e-SINTAX.

Les journalistes présents à la rencontre

Ce projet s’inscrit selon M. Badolo, dans la droite ligne du plan stratégique 2017-2021 de la DGI qui est de «faire de la DGI une administration moderne, performante dans la mobilisation des ressources internes pour le financement du développement, orientée vers usager, conforme aux standards internationaux et aux normes de la bonne gouvernance».

D’un coût global de 180 millions de francs CFA, cette plateforme va permettre entre autres de réduire le temps de traitement des déclarations à la caisse et des déclarations auprès des équipes d’assiette, d’éviter les pertes de documents par l’administration…

Elle va concerner dans un premier temps les grandes et moyennes entreprises, soit une population de 5 000 contribuables. «Dans l’immédiat le secteur informel n’est pas concerné, mais il n’est pas non plus hors du champ du projet», a-t-il fait remarquer.

Comment y adhérer ?

Pour adhérer à ce portail, le contribuable doit impérativement se rendre dans un premier temps dans les locaux du Centre des Impôts dont il relève, pour récupérer son numéro e-SINTAX, la clé d’activation et d’identification unique pour se connecter à son espace personnel sur Internet.

La DGI vient de mettre en ligne une plateforme permettant aux contribuables burkinabè de télédéclarer et télépayer leurs impôts

Afin de familiariser les contribuables à cette plateforme, une séance de formation est prévue à leur encontre. «Nous avons aménagé une salle spéciale de formation où nous allons recevoir régulièrement les contribuables au nombre de 10 à 12 par session pour une heure de formation», a-t-il relevé.

D’autres pays de la sous-région que sont la Côte d’ivoire, le Sénégal, le Bénin ont déjà expérimenté cette plateforme.

Concernant les mesures mises en œuvre pour sécuriser le système, le Directeur de l’informatique s’est voulu rassurant. «La DGI a pris toute la pleine mesure de sa plateforme avant de se lancer. Il y a une batterie de mesures qui est là pour éviter que les données personnelles se retrouvent sur Facebook ou dans la rue».

En attendant la cérémonie de lancement officiel qui aura lieu le 12 avril prochain, Adama Badolo a tenu à informer les contribuables et l’ensemble des usagers que la DGI va enrichir son portail eSINTAX de nouvelles fonctionnalités d’ici la fin de l’année 2018. Il s’agit du télépaiement par e-payment qui permettra de donner des ordres de virement à «votre» banque directement à partir d’e-SINTAX. Aussi, le télépaiement par mobile money.

Madina Belemviré

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *