Accueil » Ca se passe à l'assemblée » Elaboration du code minier: la Chambre des mines veut jouer sa partition

Elaboration du code minier: la Chambre des mines veut jouer sa partition

Le président du Conseil national de la Transition (CNT), Chériff Moumina Sy, a échangé avec une délégation de la Chambre des mines. C’était le jeudi 26 février 2015 à Ouagadougou.

Le président du CNT et son hôte de la Chambre des mines.
Le président du CNT (en blanc) et son hôte de la Chambre des mines.

«Nous sommes venus nous entretenir avec le président du Conseil national de la Transition sur les préoccupations du secteur minier». Propos du président de la Chambre des mines du Burkina, Elie Justin Ouédraogo, sur l’objet de sa visite le 26 février à l’Hôtel du député. Cette visite intervient en prélude à l’élaboration du projet de loi sur le code minier pour lequel la Chambre des mines veut jouer sa partition.
«Nous sommes venus dire au président du CNT notre disponibilité à apporter notre contribution aux discussions qui vont conduire à l’adoption du code minier qui sera profitable aux investisseurs, au Burkina Faso et aux populations locales» a soutenu Elie Justin Ouédraogo.
A l’en croire, Chériff Sy a promis que ce projet sur le code minier sera une réalité à partir de la semaine prochaine.

La délégation échange avec Chériff Sy.
La délégation échange avec Chériff Sy.

«Nous allons pouvoir nous organiser pour échanger avec les députés sur la question. La filière mine est actuellement confrontée à d’énormes difficultés liées à des incompréhensions qui ont fait que certaines mines sont à l’arrêt, ont été saccagées. Pour les investisseurs, cela est un signal désastreux. L’une des préoccupations fondamentales, c’est la sécurisation des investissements. Pour tout investisseur, la sécurité des personnes et des biens est un critère fondamental, c’est un préalable» a déclaré le président de la Chambre des mines du Burkina, à l’issue de son déplacement au Quartier général des députés de la Transition.
Saïdou Zoromé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *