Accueil » Politique » Elections municipales partielles du 28 mai 2017: faible affluence à la mi-journée par-ci, optimisme, sérénité et calme par-là

Elections municipales partielles du 28 mai 2017: faible affluence à la mi-journée par-ci, optimisme, sérénité et calme par-là

Arrondissement N°4 de Ouagadougou: faible affluence à la mi-journée

Dans la commune de Ouagadougou, à l’arrondissement n°4, les bureaux de vote se sont ouverts tôt ce jour 28 mai 2017.

Des électeurs en train d'accomplir leur devoir
Des électeurs en train d’accomplir leur devoir

Ce sont au total 86 006 inscrits qui sont convoqués ce matin dans 221 bureaux de vote pour donner un visage au Conseil municipal dudit arrondissement.

Les bureaux de vote dont ceux de la salle de ciné de Somgandé, des écoles Pentecôte A et B, Somgandé A, B et C, … ont connu très tôt une affluence relativement importante. Les femmes sont en plus grand nombre mais il faut noter que cette affluence à la mi-journée est faible.

Pour les habitants dudit arrondissement, il faut en finir avec cette situation d’absence de Conseil municipal qui ne fait que plomber le développement des activités de l’arrondissement.

Le Service d’information du gouvernement

 

Elections municipales partielles du 28 mai 2017: les habitants de la commune de Amdemtenga espèrent un Conseil municipal à leur service

15 891 électeurs inscrits dans 25 villages de la commune de Amdemtenga, province du Kouritenga, Région du Centre-Est, élisent leurs conseillers municipaux.

La reprise de ce scrutin, pour certains électeurs, permettra d’avoir un Conseil municipal qui travaillera pour le développement de leur localité. «L’absence du maire a posé beaucoup de préjudices à Ademtenga et nous espérons qu’avec ces élections, nous aurons un Conseil municipal au service des populations», a expliqué un habitant.

A la mi-journée, l’optimisme reste permis pour les organisateurs du scrutin. Selon un responsable du centre de compilation des résultats, les premiers chiffres des 55 bureaux de vote pourront tomber dès la fermeture des bureaux de vote.

Le Service d’information du gouvernement

 

Les populations de Zogoré votent dans la sérénité

Ce matin 28 mai 2017, les électeurs de la commune de Zogoré, située à 35 kilomètres de Ouahigouya, dans la province du Yatenga, Région du Nord, sont aux urnes pour le vote de leurs conseillers municipaux.

Depuis 6 heures, les électeurs constitués majoritairement de femmes ont pris d’assaut les différents bureaux de vote. A la mi-journée, le commissaire Paguim Sangaré, en charge des élections partielles à Zogoré, représentant de la CENI rassure que tout se déroule bien et dans le calme.

Dans cette commune, on compte 6 533 votants inscrits dans 24 bureaux de vote dont 4 dans la ville Zogoré et 20 dans les autres départements.

Ils sont au total 5 partis en lice pour ces élections partielles à Zogoré à savoir l’UPC, le MPP, le NTD, le Faso autrement et l’alliance des partis CDP, ADF/RDA, NAFA.

Le Service d’information du gouvernement

 

Les populations de Kindi élisent leurs conseillers municipaux dans le calme

Les populations de Kindi, localité située à une quarantaine de Kilomètres de Koudougou, dans la province du Bulkiemdé, Région du Centre-Ouest, se sont rendues dans les urnes ce dimanche 28 mai 2017 pour élire leurs conseillers municipaux. 

Les bureaux de vote ont été pris d’assaut très tôt ce matin où des longues files d’attente étaient constatées à certains endroits.

Le scrutin se déroule dans le calme, sous la supervision des responsables locaux de la CENI et de son commissaire Adama KERE, chargé de la gestion des élections dans le Bulkiemdé.

Pour ce scrutin, 10 028 électeurs répartis dans 32 bureaux de vote devront choisir les 20 conseillers municipaux issus de  trois (03) partis politiques (MPP,  CDP et NTD).

Le Service d’information du gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *