Accueil » Lu, vu, entendu » Encore eux!

Encore eux!

On n’a pas fini de nous morfondre sur la honte internationale à nous infligée par les étudiants de l’université de Ouaga 1 face au président français Emmanuel Macron que les revoilà dans une autre affaire non moins attristante, honteuse, sidérante… Oui, cette histoire de se ‘’macheter’’, de se ‘’gourdiner’’ pour  un oui ou un non à une grève dépasse l’entendement.

Le nom prestigieux que porte l’université de Ouaga 1 est plus que jamais versé par terre. Or, c’est celui du créateur de la fameuse formule ou du slogan «nan lara, an sara». Rien que pour le Vieux, les étudiants devraient avoir la sagesse de comprendre qu’ils ont raté le tournant avec Emmanuel Macron et donc on ne devrait plus les y reprendre.

Manque de pot, ils sont revenus sur le devant de la scène de la plus mauvaise manière que celle faite devant Macron. L’université est devenue un champ de bataille rangée et non le temple du savoir. Ciel, où ira-t-on avec de tels étudiants?

On dit que la jeunesse est le fer de lance de la nation. Malheureusement, les étudiants burkinabè de Ouagadougou semblent avoir retenu seulement le mot «LANCE», non pour se lancer dans des études qui vont faire décoller le Faso, mais pour se lancer des gourdins, des cailloux, des machettes et autres objets contondants. La honte.

Avec cette affaire de se gourdiner, l’université Pr-Joseph-Ki-Zerbo risque de rentrer dans le Guinness Book, non pour le travail hautement appréciable des étudiants et des professeurs mais pour ce qui ne doit jamais se passer dans une université, à savoir l’argument de la force et non la force des arguments.

O. H.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *