Accueil » Coopération-Diplomatie » Energie: des investisseurs turcs ont en projet de construction, des centrales hydroélectriques de 800 mégawatts

Energie: des investisseurs turcs ont en projet de construction, des centrales hydroélectriques de 800 mégawatts

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a reçu en audience le lundi 28 novembre 2016, des investisseurs turcs venus échanger avec lui sur un certain nombre de projets qu’ils comptent réaliser au Burkina et dont la majorité concerne la jeunesse, les infrastructures routières…

Le Premier ministre a reçu une délégation des investisseurs turcs conduite par Ercan Alper
Le Premier ministre a reçu une délégation des investisseurs turcs conduite par Ercan Alper

«Nous sommes venus au Burkina pour réaliser un certain nombre de projets dont la majorité concerne la jeunesse, la recherche scientifique et l’innovation, les technologies nouvelles,  les infrastructures routière, l’énergie…», a déclaré le président des investisseurs turcs, Ercan Alper à sa sortie d’audience avec le Chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba.

La délégation turque  a échangé avec le Premier ministre sur un certain nombre de projets qu'ils veulent réaliser au Burkina
La délégation turque a échangé avec le Premier ministre sur un certain nombre de projets qu’elle souhaite réaliser au Burkina

Selon ses confidences, les investisseurs turcs ont en projet de construire au Burkina Faso, des centrales hydroélectriques de 800 mégawatts ainsi que 5 minis centrales hydrauliques. En plus de cela, Ercan Alper a fait remarquer que la construction de 260 kilomètres de route joignant le Burkina au Mali, et le Burkina à la Côte d’Ivoire fait aussi partie de leur projet. A cela s’ajoute, a-t-il noté, la construction d’un chemin de fer de 260 kilomètres, la construction de la voirie nationale, ainsi que la construction de 50 000 logements sociaux. «Nous avons déjà eu à discuter avec le ministère de la Recherche scientifique et de l’innovation, pour voir dans quelle mesure on peut réaliser une université virtuelle, des amphithéâtres, des campus universitaires et des logements pour les étudiants», a révélé le chef de la délégation des investisseurs turcs.

En outre, Ercan Alper a précisé que sa délégation va faire le tour des quatre ministères en l’occurrence ceux de la Jeunesse, de la Recherche scientifique et l’innovation, des Infrastructures routières, de l’Energie pour discuter et revenir incessamment faire le point au Premier ministre. «Nous serons accompagnés lors de nos discussions avec certains experts», a-t-il conclu.

Madina Belemviré

Un commentaire

  1. Ns préférons le solaire à lhydro. Où est l’eau au sahel à fortiori au BF?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *