Accueil » Politique » Enfin le changement en 2017!

Enfin le changement en 2017!

«Il agira», avons-nous titré notre Edito du 22 décembre dernier, pour dire que la première année de mandat a été difficile, les attentes sont nombreuses, c’est pourquoi nous pensons que le président du Faso agira, puisque beaucoup de citoyens le trouvent un peu immobile. «Il est bon, altruiste, mais cette traversée difficile lui a permis d’observer qui ramait à contre-courant et qui faisait en sorte que le bateau coule.» «Il agira même au-delà de ce que les gens pensent qu’il est capable de faire», avons-nous risqué.

Le président du Faso face à la presse (ph préFaso)
Le président du Faso face à la presse (ph préFaso)

Moins d’une semaine après ce propos, le président Roch était face au public par le truchement de Twitter. A travers les échanges, l’on a compris qu’il est parfaitement à l’écoute de son peuple et qu’il sait ce qu’il veut. Quelques heures plus tôt, il avait nommé le colonel-major Sadou Oumarou Chef d’état-major général des Armées, en remplacement du général Zagré Pingrenoma. On peut deviner que le colonel-major sera le premier général (de brigade ou de divisions?) de l’année 2017 le 1er janvier.

La sécurité est la plus grosse épine dans le pied du Rocco. Et, dieu faisant bien les choses en son temps, il lui a trouvé un homme qui a le profil de l’emploi. Originaire de Djibo, il bénéficiera certainement de la collaboration de ‘’ses’’ parents qui connaissent le terrain pour l’aider dans le renseignement pour contrer la menace terroriste. Il a même été un temps chef de corps du 1er RIC (en son temps) basé à Dori et qui couvrait la région.

Sadou est aussi un fantassin dont les qualités sont bien appréciées. Il bénéficie également de l’estime d’une grande majorité de la troupe, ce qui peut l’aider à ramener la cohésion et la discipline au sein de l’Armée pour le succès des armes. Il a le sens du commandement, donc il saura redéployer cette grande masse de gradés qui préfèrent les salons feutrés de la capitale pendant que des soldats crèvent au front. Roch a donc pris la bonne décision.

Le lendemain de cet entretien twitté et du changement à la tête de l’Armée, le président du Faso était face à la presse. Un exercice réussi pour lui. Des commentaires entendus et lus çà et là, une majorité de Burkinabè a relevé les qualités de l’homme à conduire le Burkina vers des lendemains meilleurs.

Il a montré qu’au-delà de sa patience, il pouvait aussi réagir au quart de tour. Et il le fera très bientôt car il a laissé entendre qu’il procédera à un remaniement gouvernemental. Et déjà, comme souhaité et même réclamé par certains compatriotes, il créera un ministère plein dédié à la Sécurité en même temps qu’il se délestera de celui de la Défense qu’il cumulait avec ses fonctions de président du Faso. Il y aura donc incessamment du mouvement au sein des forces de défense et de sécurité.

Sur le front social, le thermomètre a baissé, non pas à cause du froid ambiant mais par le fait des décisions prises pour satisfaire certaines revendications de travailleurs.

Les mesures sont prises pour que, dès janvier, la mise en œuvre du PNDES soit enclenchée. Roch a agi et il agira au-delà de ce que les gens pensent qu’il est capable de faire.

Dieu bénisse le Burkina!

Bonne et heureuse année 2017 à tous!

Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *