Accueil » Main courante » Escroquerie: F. O. se déguise en demoiselle pour arnaquer les hommes

Escroquerie: F. O. se déguise en demoiselle pour arnaquer les hommes

Ce n’est plus peut-être incroyable, mais assez ingénieux tout de même que de jeunes garçons burkinabè se déguisent en jolies demoiselles afin de soutirer de l’argent aux coureurs de jupons. Cette nouvelle forme d’escroquerie prend de plus en plus de l’ampleur au Faso. Alors attention à l’arnaque.

F.O. se déguisait en demoiselle pour escroquer les coureurs de jupon

Les habitants de Pouytenga viennent de mettre la main sur un délinquant de ce genre du nom de F. O. qui se déguisait en femme sous un faux nom.

Tant il n’est pas bon d’être coureur de jupons, tant il est malsain de s’habiller en femme pour tromper la vigilance de ceux qui ne peuvent s’empêcher d’aborder les jolies demoiselles.

Soutirer de l’argent aux « Don Juan » de la sorte est une escroquerie, donc une méthode condamnable. Pourquoi usurper l’identité du sexe contraire aux fins de se faire facilement des sous! Non seulement le risque encouru est grand, mais il faut avoir le courage d’un terroriste pour s’adonner à de telles pratiques.

Pourtant, depuis quelques mois, F. O.  a embrassé cette nouvelle vie. Très sûr de lui-même, il arpentait les artères de Pouytenga sans susciter le moindre doute sur sa masculinité jusqu’à ce mois de novembre où sa démarche et son soutien-gorge le trahissent. C’est surtout son entêtement à arnaquer les garçons sans vergogne la veille et à continuer de les narguer le lendemain qui a eu raison de lui.

Cette méthode est un raccourci dangereux

En effet, il aurait été plusieurs fois dragué, mais il n’a jamais honoré ses rendez-vous.

C’est ainsi que l’une de ses victimes (à qui il a soutiré beaucoup d’argent) a décidé de tout mettre en œuvre pour comprendre son manège. Alors, il l’a coincé un soir pour lui demander des comptes. La rencontre verbale a fini par être musclée. Cela a permis de se rendre compte que le soutien-gorge de F. O. contenait des chiffons plutôt que des seins.

La victime, dans la confusion totale, a démasqué et dénoncé F.O. et l’a couvert de honte.

N’eût été l’intervention de personnes sages, il allait être sérieusement tabassé et blessé.

La leçon est que quand vous ne voulez pas gagner votre pain à la sueur de votre front, vous serez toujours la risée des autres. A bon entendeur salut.

Théophile MONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *