Accueil » Economie-Finances » esintax: La Direction générale des Impôts veut convaincre les entreprises les plus sceptiques

esintax: La Direction générale des Impôts veut convaincre les entreprises les plus sceptiques

Lancée le 12 avril 2018, la plateforme de déclaration et de paiement des impôts esintax n’a pas encore atteint les résultats escomptés. Aussi, le Directeur général des Impôts a trouvé nécessaire de convier le top 100 des entreprises qui contribuent le plus au paiement des impôts pour une rencontre d’échange. L’objectif est de susciter une prise de conscience collective chez les contribuables sur l’importance du projet esintax et d’obtenir leur adhésion au projet. Ce fut l’occasion, ce 13 septembre à Ouagadougou, pour les techniciens de la plateforme de la présenter à nouveau, son mode d’emploi et ses avantages pour les entreprises mais aussi pour l’Etat.

Le présidium. La DG des Impôts en boubou

La plateforme esintax est une application de télédéclaration et de télépaiement des impôts et taxes en ligne sans avoir à se déplacer dans une agence des impôts pour s’aligner et payer. C’est ce qu’a laissé comprendre les explications du DG des Iimpôts avant d’exhorter les entreprises qui tardent à s’approprier l’outil de ne pas hésiter. Selon le Directeur général Adama Badolo «l’objectif c’est d’avoir le retour de ceux qui utilisent déjà esintax pour qu’ils puissent nous dire quels sont les avantages qu’ils tirent de l’utilisation de esintax pour payer leurs taxes. Nous pensons que l’expérience de ceux qui utilisent peut encourager ceux qui n’utilisent pas à aller sur la plateforme».

Présent aussi dans la salle, certaines entreprises, par l’intermédiaire de leurs dirigeants, ont donné leurs témoignages dans l’utilisation de la plateforme. Boukaré Compaoré, fiscaliste de Coris Bank, a même reçu l’acclamation du public pour avoir déclaré que son entreprise a fait un paiement record d’un milliard de franc CFA sur la plateforme: «Nous trouvons la plateforme intéressante. Déjà, avec la plupart de nos partenaires, nous travaillons sur des plateformes, ce qui nous permet de nous débarrasser de la paperasse. La plateforme esintax est vraiment très simple et rapide. La première fois qu’on a eu à l’utiliser, en 2 minutes ma directrice et moi, nous avons effectués notre paiement».

Des responsables d’entreprises

Pour la plupart des entreprises, esintaxe présente des avantages, mises à part quelques rares défaillances de connexion. Le représentant de Brakina à la rencontre affirme que l’entreprise s’est déjà inscrite à la plateforme mais pour des questions de procédure interne, elle n’a pas encore effectué de paiement. Mais que ce n’est qu’une question de temps, assure-t-il.

Au titre des avantages reconnus de esintax, selon Adama Badolo, c’est de faciliter les interactions avec l’administration fiscale, gagner du temps et rationnaliser les démarches fiscales, recentrer les échanges sur la situation fiscale et le contenu et non plus sur les dépôts de papiers et le formalisme. Tout cela avec plus de sécurité, plus de rapidité et plus d’économie.

Adama Badolo en retient des motifs de satisfactions: «Nous avons des chiffres qui parlent; à l’heure actuelle, nous avons plus de 400 contribuables qui ont plus de 3000 déclarations pour un montant de 45 milliards de même que 250 paiements sur esintax pour un montant d’environ 7 milliards».

Mais l’objectif est de faire plus. Ce d’autant plus qu’à l’horizon janvier 2019, la télédéclaration sera en passe de devenir obligatoire pour les contribuables des grandes entreprises, assure le Directeur général des Impôts.

Hamadou Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *