Accueil » Education-Enseignement-Recherche » Examens et concours session 2018, le Ministre Ouaro rassure: «Tout se déroule de manière satisfaisante sur le plan technique»

Examens et concours session 2018, le Ministre Ouaro rassure: «Tout se déroule de manière satisfaisante sur le plan technique»

A l’orée des examens et concours session 2018, le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, M. Stanislas Ouaro, a fait l’état des lieux des préparatifs. Face aux hommes de médias ce lundi 11 juin à Ouagadougou, le ministre assure que les préparatifs des examens et concours de la session 2018 se déroulent de manière satisfaisante sur le plan technique. «Toutes les dispositions sont prises pour que tous les élèves puissent passer leurs examens», affirme le ministre Ouaro.

Les journalistes présents à la conférence de presse
Présidium lors du point de presse

Les vagues de grèves que connaît le Burkina n’a pas épargné le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. Il faut rappeler que les examens de cette année se déroulent après la signature d’un protocole d’accord avec les partenaires sociaux, mais la situation sécuritaire au Nord du pays reste délétère si bien que certaines écoles ont fermé. C’est dans un tel contexte que les examens et concours session 2018 doivent se tenir. Mais le ministre Ouaro dans son adresse au média se veut rassurant. Selon lui: «Le gouvernement a pris les dispositions nécessaires pour que les examens se déroulent sur toute l’étendue du territoire national». Pour ce qui est des cas spécifiques de certaines écoles et établissements du Nord et du sahel, le ministre ajoute que des dispositions spécifiques sont prises pour que les élèves puissent passer leurs examens. Pour ceux qui ne pourront pas y prendre part pour cause de fermeture de leur école, il y aura la tenue d’examens spéciaux. Les détails des dispositions prises n’ont pas été dévoilés par mesure de sécurité.

«L’examen du certificat d’étude primaire (CEP) doit commencer le 19 juin sur toute l’étendue du territoire et s’achever le 28 juin. Les examens du brevet d’étude du premier cycle (BEPC), des brevets d’étude professionnelle (BEP), des certificats d’aptitudes professionnelles (CAP), débutent le lundi 18 juin sur toute l’étendue du territoire national. Les derniers résultats du BEPC seront proclamés le 1er juillet 2018 et ceux des BEP et CAP, le 16 juillet 2018», indique Stanislas Ouaro, ministre de l’Education nationale.

Pour cette année, le ministère note une croissance du nombre de candidats aux examens du CEP et du BEPC, respectivement de 3,28 et 15% soit plus de 688 000 candidats au CEP, 315 000 au BEPC et 11 000 pour l’enseignement technique et la formation professionnelle. Une croissance à mettre à l’actif du continium, même si le système reste encore à parfaire. Après avoir annoncé le coût du budget global des examens qui s’élève à un peu plus de 14 milliards de francs CFA, le ministre a salué au passage la libération de l’enseignant kidnappé le 12 avril dernier.

Hamadou Ouédraogo (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *