Examens scolaires: Eric Bougouma encourage l’excellence au Plateau central - Les échos du Faso
Accueil » Education-Enseignement-Recherche » Examens scolaires: Eric Bougouma encourage l’excellence au Plateau central

Examens scolaires: Eric Bougouma encourage l’excellence au Plateau central

Le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, a parrainé le mardi 31 juillet 2018, la première édition de la journée régionale de l’excellence dans la région du Plateau Central. Placée sous le thème «L’excellence scolaire au service du développement de la région du Plateau central», la cérémonie de récompense des meilleurs élèves qui ont réussi au BEPC et au BAC a été coparrainée par le ministre des Affaires étrangères représenté par son conseiller technique et a connu la participation du gouverneur et d’autres autorités de la région.

Le ministre des infrastructures a parrainé la première édition de la journée de l’excellence dans la région du Plateau central

Ce sont au total trois établissements et une quinzaine d’élèves dont six filles qui ont reçu leur récompense pour leur abnégation au travail pour cette première édition de la journée de l’excellence. Des prix constitués de motos, de vélos, d’ordinateurs portables, de comptes d’épargne.

Depuis une décennie, les résultats aux différents examens de l’école primaire et secondaire dans la région du Plateau central sont en deçà de la moyenne. En dehors de la session de 2012 où la région a obtenu 53,05% au BEPC, le reste du temps, explique la directrice régionale des enseignements post-primaire et secondaire, AouaIlly Kaboré, le taux a oscillé entre 40 à 24%.

Éric Bougouma remettant son prix à un lauréat

A cet égard, la Direction régionale des enseignements post-primaire et secondaire a initié cette journée pour motiver les acteurs et susciter l’émulation entre les élèves d’une part et les établissements d’autre part. Malgré une année scolaire mouvementée avec le risque d’une année blanche, les élèves ont su tirer leur épingle du jeu.

En termes de statistique, le Plateau central a enregistré au niveau du BEPC, 15259 inscrits dont 6660 à l’Oubritenga, 3580 au Kourwéogo et 5019 au Ganzourgou. Pour les taux provinciaux, le Ganzourgou est en tête avec 42,03% suivi de l’Oubritenga, avec 40,10% et du Kourwéogo qui a enregistré 39,30%. Ainsi, le taux régional pour cette année au BEPC est de 40,54% contre 26,92% l’année dernière.

Le ministre Bougouma a encouragé ses filleuls à persévérer

Au niveau du baccalauréat, poursuit-elle, la région a présenté 3786 candidats dont 2021 pour la série A, 22 pour la série C et 1743 pour la série D.

Pour la série A, le Kourwéogo est premier avec 47,77% suivi de l’Oubritenga, avec 45,07% et le Ganzourgou avec 26, 74%, soit un taux régional de 36,27%.

Quant à la série C, deux provinces ont présenté les candidats dont l’Oubritenga qui a fait 100% et le Ganzourgou 91,66%, soit un taux régional de 95,45%.

La série D, l’Oubritenga est premier avec 55,56% suivi du Kourwéogo, 45,18% et 35,07% pour le Ganzourgou, soit un taux régional de 43,96%. Le taux global pour le BAC est de 41, 24%.

Photo de famille

Face à ces résultats dont les moyennes de certains élèves vont jusqu’à plus de 18/20, Eric Bougouma a soutenu que cela mérité d’être encouragé. «C’est avec une grande satisfaction que nous avons vu des jeunes brillants, malgré toutes les difficultés, se battre pour sortir de bons résultats; ce qui augure un avenir radieux et une relève assurée», s’est-t-il réjouit tout en ajoutant: «Nous félicitons et encourageons nos filleuls à persévérer, à continuer dans la voie de l’excellence scolaire mais également à mettre cette excellence au profit de la région du Plateau central et du pays en pensant à des thèmes majeurs comme le civisme, la République, la démocratie», a-t-il recommandé. Demain vous serez des ministres.

La représentante des lauréats, Aïda Diallo pour sa part, a formulé le vœu que d’autres éditions aient lieu. Un vœu qui a été exaucé par le ministre Bougouma qui a promis: «Nous rassurons le corps enseignant de la région du Plateau central, les autorités de la Région, de notre entier soutien pour cette édition et pour les éditions à venir».

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *