Accueil » Education-Enseignement-Recherche » Excellence à l’école primaire dans le Nahouri: 16 enseignants et élèves ont été primés

Excellence à l’école primaire dans le Nahouri: 16 enseignants et élèves ont été primés

Le présidium avec de gauche a droite Isaac Sia, SG de la province, Joseph Ouédraogo, Haut-commissaire, Bougré Zeébango, directeur régional et madame Claire Ouédraogo, directrice provinciale de l’éducation primaire du Nahouri

L’excellence a été célébrée le samedi 1er  décembre 2018 à Pô. Organisée par la direction provinciale de l’éducation préscolaire et primaire de la province du Nahouri, cette journée a été patronnée par le Haut-commissaire de la province et a eu pour cadre la salle des fêtes de la maire de Pô. De nombreux enseignants, élèves, encadreurs et autorités notamment le directeur régional, ont pris part à cette célébration du mérite, édition 2018.

Le patron de la cérémonie remettant le prix de la meilleure CEB

C’est à 9h30 exactement que la cérémonie a débuté et c’est le représentant des lauréats qui a ouvert le bal des allocutions. Celui-ci a au nom de ses camarades remercié leurs enseignants et les encadreurs pour leur avoir dispensé des enseignements de qualité et a promis de se battre davantage afin de mériter toujours leur confiance.

Madame la directrice provinciale de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle de la province, Claire Ouédraogo a peint le tableau de la carte scolaire du Nahouri. Ainsi, la province compte 7 circonscriptions d’éducation de base, 156 écoles, 942 enseignants, 705 classes, 39061 élèves dont 20046 filles. Elle a ajouté que le taux de succès au CEP est de 62.41% et 98% à l’alphabétisation.

Madame Kabré Salimata meilleure enseignante reçoit son prix des mains du directeur régional

Madame Claire Ouédraogo a félicité tous les acteurs tout en les exhortant de mieux se donner au travail en dépit des difficultés de tout ordre qui émaillent le domaine. Pour elle le cartable minimum se rétrécit et n’est pas disponible à temps, l’éducation n’a pas de partenaires dans la province et l’excellence n’est pas célébrée dans les communes. Quant au patron de la célébration, le Haut-commissaire de la province, monsieur Ram Joseph Ouédraogo, il a salué et encouragé la directrice provinciale de l’éducation préscolaire et primaire pour la constance dans cette célébration malgré la rareté des ressources et a dit toute sa disponibilité à soutenir les actions allant dans ce sens.

Le Haut-commissaire remettant le prix du meilleur élève au CEP

Aux lauréats du jour, monsieur le Haut-commissaire leur a dit que les présents et gadgets ne sont qu’un symbole, dorénavant un devoir de constance, de persévérance dans l’excellence leur ainsi imposé. A l’endroit des enseignants le patron les a encouragés à persévérer car la  province entière compte sur leurs compétences et la contribution de tous ses fils pour réaliser son développement. Celui-ci a conclu en disant que <la valorisation des ressources humaines à travers l’éducation et la formation continue s’impose à nos pays comme un passage obligé pour aspirer à toute forme d’indépendance>.

Photo de famille

Cette année la meilleure enseignante au CEP est madame Kabré/Nitiema Salimata de l’école du secteur 2 de Pô. Elle a présenté 93 élèves avec 86 admis, soit un taux de succès de 92,47%. Les deux meilleurs élèves au CEP sont Zakaria Adana de la CEB de Pô II et Zoenabou Nikiema de Guiaro. La meilleure CEB est celle de Tiébélé II et la meilleure école est l’école Pô secteur 2. Chacun a reçu des présents notamment des vélos, des sacs, des fournitures diverses. Le rendez-vous est pris l’année prochaine.

Jean AOUE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *