FAIB: la coordination régionale des Hauts-Bassins installée - Les échos du Faso
Accueil » Société » FAIB: la coordination régionale des Hauts-Bassins installée

FAIB: la coordination régionale des Hauts-Bassins installée

La Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB) a désormais une coordination régionale dans les Hauts-Bassins (CR-HBS/FAIB). Celle-ci, forte de 18 membres, a officiellement été installée à Bobo-Dioulasso le samedi 28 juillet 2018.

Le présidium lors de la cérémonie d’installation

Un présidium de six (06) membres dirigé par El hadj Mahama Sanou par ailleurs, président de la communauté musulmane de l’Ouest et un secrétariat général de 12 membres avec à sa tête El hadj Amadou Sanogo. C’est la configuration de la coordination régionale de la FAIB des Hauts-Bassins.

Les membres du présidium …

Pour El hadj Mahama Sanou, l’installation officielle de la coordination régionale des Associations islamiques des Hauts-Bassins est une occasion pour les musulmans de travailler «main dans la main» pour construire une communauté unie et forte et ce, malgré les divergences qui s’y invitent très souvent. Il revient donc selon lui, aux membres de la coordination d’être des ambassadeurs de cette union.

Une unité d’action qui est à la fois un défi que les musulmans se doivent de relever. «Accrochez-vous tous à la corde de Dieu et ne vous divisez pas», a-t-il paraphrasé le Saint Coran. Une manière pour lui d’appeler tous les musulmans de la région à s’unir à travers la fédération et à s’engager dans une bonne cohabitation avec les autres communautés religieuses et coutumières afin de faire du Burkina «un havre de paix».

…et ceux du secrétariat général de la coordination régionale de la FAIB/Hauts-Bassins

Fraichement porté à la tête du secrétariat général de cette coordination, El hadj Amadou Sanogo pense que la mise en place de cette structure dans les Hauts-Bassins est la bienvenue. Pour lui, elle permettra de responsabiliser des personnes habilitées à prendre la parole au nom des musulmans. Toute chose qui permettra d’ordonner selon lui, la vie de la communauté musulmane qui parfois, est indexée «à tord» comme l’épicentre du terrorisme.

Mahama Sanou est le nouveau président de la FAIB/Hauts-Bassins

Et le conseiller technique, représentant le gouverneur de la région des Hauts-Bassins de saluer cette volonté des musulmans de s’unir pour renforcer la cohésion sociale au Pays des Hommes intègres. Pour lui, la tolérance religieuse est un impératif pour une société de paix durable.

Il faut rappeler que la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB) a vu le jour en 2005. Elle est dotée d’un bureau national, de coordinations régionales et d’un secrétariat national. Pour les responsables de la communauté, cette installation officielle fait suite à plusieurs autres et cet exercice continuera pour les régions où cela n’est pas encore effectif. A termes, l’idée est d’avoir des coordinations dans toutes les régions du pays afin que les actions de la FAIB soient bien coordonnées.

Cheick Omar Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *