Accueil » Arts-Culture » FESPACO 2019 : La fondation Joseph Ki-Zerbo mettra en lumière les héros panafricains

FESPACO 2019 : La fondation Joseph Ki-Zerbo mettra en lumière les héros panafricains

La 26e édition du Festival panafricain du cinéma  et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) est prévu pour se tenir du 23 février au 02 mars 2019 prochain à Ouagadougou sous le thème « Mémoire et avenir des cinémas africains ». Aussi, l’occasion est belle dans un esprit de devoir et de mémoire pour la fondation Joseph Ki-Zerbo d’organiser une exposition sur les héros panafricains sous le thème « confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité ». Cela a été révélé ce jeudi 14 février 2019 à Ouagadougou en présence de la presse.

Françoise Ki Zerbo, administratrice générale de la fondation Ki Zerbo

Une exposition photos et de livres pour «  éveiller l’attention des cinéastes, sur le passé de l’Afrique mais également un large public qui s’intéresse au passé et au devenir de l’Afrique » a précisé Me Françoise Ki Zerbo. S’agissant du livre, il s’agit du 8ème livre posthume de Joseph Ki-Zerbo. Il est Intitulé « Héroïnes et héros du panafricanisme, devoir de mémoire, vision et engagement ». Ce livre sera présenté au public et aux festivaliers à l’occasion de la 26ème édition du festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO). Dans cette parution, figurent les écrits de Feu Joseph Ki-Zerbo sur des personnalités qu’il considère comme étant des héros, comme étant les grands hommes africains. Il s’agit principalement de « rendre hommage à des figures, des héros  comme Hampâté Bâ, Léopold Sédar Senghor, Kwamé Nkrumah, Aimé Césaire, Nelson Mandela, Amilcar Cabral, Julius Nyerere, Cheikh Anta Diop, Abdou Moumouni et Ahmadou Dicko » ont-Ils déclaré.

Le thème du FESPACO d’après Françoise Ki Zerbo,  administratrice générale de la fondation Ki Zerbo révèle que le panafricanisme est au cœur  de cette 26e édition. Cela tombe bien d’après elle  car « Joseph Ki-Zerbo nous invite à découvrir et à redécouvrir à partir de ses écrits contenant des témoignages et des hommages rendus à des personnalités africaines, des personnes qu’il considère comme étant des héros, des panafricanistes », a-t-elle expliqué.

les journalistes présents lors de l’exposition de la fondation

Elle a ajouté que le livre, qui est 8e livre à titre posthume de Joseph Ki-Zerbo, intitulé « Des héros, hommages et témoignages » vise à faire découvrir les visages et les profils  des héros et des héroïnes.  Ainsi selon Jean-Paul Sagadou, présentateur du livre, les différentes figures que présente le livre sont extrêmement importantes. « Je pense que pour les plus jeunes, ce serait bien de voir les films sur les figures comme Senghor, Aimé Césaire, Nelson Mandela, etc. Parce qu’on est souvent déconnecté de ces histoires. Et c’est ça l’appel de cet évènement que nous organisons, l’appel que ce livre lance à la fois aux jeunes et peut être à des spécialistes du cinéma, à l’occasion du cinquantième anniversaire du FESPACO », a-t-il indiqué.

Hamadou Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *