Accueil » Arts-Culture » Festivités du 11-Décembre à Manga: par une exposition photos, « Les Éditions Sidwaya » expliquent l’histoire des célébrations passées

Festivités du 11-Décembre à Manga: par une exposition photos, « Les Éditions Sidwaya » expliquent l’histoire des célébrations passées

Manga accueille cette année, le 58e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à l’indépendance. A cette occasion, «Les Éditions Sidwaya» ont décidé d’exposer des photos qui ont au moins 40 ans à la foire pour permettre à la population de reconnaitre ceux-là même qui ont travaillé pour l’édification de la Nation. « Permettre à la population de reconnaître physiquement des hommes qui ont travaillé pour l’édification de la Nation, montrer à la population que les Éditions Sidwaya regorgent des photos très anciennes ». C’est l’objectif visé par Les Éditions Sidwaya à travers l’exposition analogique des photos à l’occasion de la célébration du 58e anniversaire de l’indépendance.

De très anciennes photos qui mettent en valeur les personnalités d’antan qui ont fortement contribué à l’édification de la Nation
Adeguerou Adela expliquant les objectifs recherchés à travers cette exposition

Placé sous le thème « L’histoire d’un 11-Décembre », cette exposition, première du genre, est animée par l’équipe Sidwaya. « Nous sommes là depuis l’ouverture de la foire. Nous avons une exposition analogique des photos et une version projetée. C’est notre première édition et on pense qu’au fil du temps on saura encore donner mieux que cela pour pouvoir contribuer d’une manière ou d’une autre à informer le peuple, la population de son histoire parce que si ils ne savent pas ce qui s’est passé hier ce sera difficile de construire l’avenir », a souligné Adeguerou W.Adeola, journaliste aux Éditions Sidwaya. Ces photos exposées, renseigne Adeguerou, ont au minimum 40 ans parce qu’elles datent de l’indépendance. Sur cette exposition, on peut apercevoir Maurice Yameogo en compagnie de Moussa Kargougou. Egalement le père de l’actuel Mogho Naaba de Ouagadougou, l’actuel chef de manga, son père Bouda François qui a été ministre de la Défense et député à l’Assemblée française. Ce dernier, explique Adeguerou Adeola, fait parti de ceux qui ont bataillé pour que le Burkina puisse accéder à l’indépendance le 5 août 1960. « Ce sont des gens que nous avons voulu montrer au public pour qu’il sache que partout où on est au Burkina, chacun doit apporter sa contribution. A la population mangalaise de savoir que leur région regorge des enfants de grande valeur qui ont travaillé pour le développement du pays », a-t-il confié.

A l’époque, les jeunes filles portaient des robes françaises qui n’atteignaient pas leur genoux, une manière de leur apprendre à bien s’asseoir

En plus de cela, on peut apercevoir des jeunes filles qui défilaient dans des robes qui n’atteignaient pas leurs genoux. Pour M. Adeguerou, on ne doit pas voir tout en pervers car ce sont des robes françaises qui avaient des utilités. « On faisait porter ces robes aux filles pour leur apprendre à s’asseoir devant le public pour ne pas écarter les jambes », a-t-il fait comprendre tout en précisant: « Nous voulons montrer que beaucoup de choses ont changé et d’une manière ou d’une autre, le pays se développe. Chaque président, chaque gouvernement, qui vient apporte sa touche pour le développement du pays ».

A l’entendre, Sidwaya a plus de 10000 photos et « nous sommes en phase d’indexer les photos pour pouvoir légender afin que les gens puissent reconnaître qui est qui, qu’est ce qu’il a fait et à quelle occasion ». Concernant l’affluence, il s’est dit satisfait. La preuve, avance-t-il, « depuis qu’on a commencé, les gens s’intéressent de plus en plus à notre exposition. Les jeunes qui sont venus du PMK étaient vraiment contents de voir surtout les photos des hommes de tenue ».

Madina Belemvire

 

Un commentaire

  1. Comment acquerir ces documents històriques pour les conserver a des fins de sources documentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *