Accueil » Arts-Culture » FILO 2017: c’est parti pour la 14ème édition

FILO 2017: c’est parti pour la 14ème édition

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Issouf Sawadogo, a ouvert officiellement les portes de la 14ème édition de la Foire internationale du Livre de Ouagadougou (FILO), prévue pour se tenir du 23 au 26 novembre 2017 dans la capitale burkinabè, ce jeudi 23 novembre à Ouagadougou.

La visite des stands
Coupure du ruban marquant l’ouverture officielle de la 14ème édition de la FILO

Depuis l’an 2000 et dans la continuité, le ministère de la Culture des Arts et du Tourisme offre au monde des éditeurs, des libraires et autres acteurs de la chaîne du livre, l’opportunité de s’ouvrir au grand public composé d’élèves, d’étudiants, de professeurs, d’universitaires et d’autres partenaires du monde du savoir. Au total, ce sont onze (11) pays à savoir l’Egypte ( pays invité d’honneur), la Côte d’Ivoire, le Bénin, la Guinée, le Mali, le Niger, le Togo, la France, le Canada, et les Etats-Unis qui prennent part à cette 14ème édition dans la capitale burkinabè. La FILO se veut ainsi un cadre de concertation entre les acteurs du livre, un espace de promotion de la presse, de l’édition et de l’imprimerie.

Cette édition, placée sous le patronage du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, du parrainage du ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, monsieur Maurice Bandama Kouakou et de la présidence du ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, monsieur Issouf Sawadogo, a pour thème «Livre et lecture dans le cadre familial». La FILO, espace d’échange et d’enrichissement spirituel, est une voie pérenne de développement de notre pays, car le livre est un outil de développement moral et intellectuel.

Le représentant du ministre ivoirien, parrain de la 14ème édition

Organiser un tel évènement, selon le ministre Issouf Sawadogo, c’est rapprocher le livre de la population, lui enlever son caractère prétendument élitiste. C’est pourquoi, poursuit-il, la 14ème édition de la FILO a pour slogan «une nation qui lit est une nation qui gagne», car la famille constitue la première et la plus importante école de la vie.

Décoration de quelques agents et personnalités du monde de la culture

Pour sa part, le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, monsieur Maurice Bandama Kouakou, représenté par l’ambassadeur ivoirien résident au Burkina Faso, Kapieletien Soro, a salué le gouvernement burkinabè pour le choix porté sur lui et, à cette occasion, il a félicité son homologue burkinabè pour la prestigieuse et noble fonction à laquelle il a été appelé.

Après le discours d’ouverture, le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme a procédé à la décoration de sept (7) agents de son département pour les services rendus à la nation. Enfin, la coupure du ruban suivie d’une visite guidée des stands a marqué la fin de la cérémonie d’ouverture de la 14ème édition de la FILO 2017.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *