Accueil » Arts-Culture » FILO 2019: promouvoir la paix et la sécurité à travers la littérature

FILO 2019: promouvoir la paix et la sécurité à travers la littérature

La 15è édition de la foire internationale du livre de Ouagadougou (FILO) a ouvert ses portes ce jeudi 21novembre 2019 à Ouagadougou sous le  sous le thème: « Littérature et promotion de la paix et de la sécurité ».cette édition qui  se tient du jeudi 21 au dimanche 24 novembre 2019, dans le pavillon « Soleil levant » du SIAO dans la capitale burkinabè  a pour but de promouvoir les valeurs fondamentales qui concourent à la culture de la paix et de la cohésion sociale.

le présidium lors de la cérémonie d’ouverture

Des hommes et femmes passionnés du livre, de la lecture et de l’écriture, (imprimeurs, éditeurs, écrivains, critiques littéraires, etc.) tous ont, sans distinction d’âge ni de sexe, ont effectué le déplacement du pavillon « Soleil levant » du SIAO, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 15e édition de la Foire internationale du Livre de Ouagadougou (FILO), ce jeudi 21 novembre 2019. La FILO, édition 2019, se tient sous le thème : « Littérature et promotion de la paix et de la sécurité ».

Pour le chef du Gouvernement qui a présidé la cérémonie, la FILO est un événement important avec une dimension internationale et qui s’étend dans l’univers des manifestations culturelles au Burkina Faso. Il s’est réjoui de la tenue de cette présente édition qui réunit de nombreuses personnalités ayant contribué à écrire l’histoire de notre pays. Le livre selon lui, constitue de nos jours, un support extrêmement important, parce que, une nation qui lit, c’est une nation qui gagne. « Le livre contient toutes les connaissances que l’on peut acquérir à travers le monde » a-t-il dit.
Et de poursuivre : « Dans le contexte actuel et en se référant au thème de cette 15è édition, nous constatons que nous avons besoin d’apprendre des autres ».

Une vue des officiels à la cérémonie d’ouverture

La 15è édition de la FILO est parrainée par le ministre d’État, ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Moumina Cherif Sy, choisi en raison du thème de cette édition, en rapport avec la sécurité. Ce dernier a salué la présence d’éminentes personnalités venues de l’extérieur, signe que notre pays est bien fréquentable, contrairement à ce que dit une certaine opinion.

Monique Ilboudo, écrivaine burkinabè, en est l’invitée d’honneur. Doyenne des écrivaines burkinabè, Dr Monique Ilboudo a exprimé toute sa gratitude à l’endroit des organisateurs pour le choix porté sur sa modeste personne.

La 15è édition de cette manifestation portée par le ministère en charge de la culture va comporter quatre volets. Il s’agit de la foire d’exposition-vente de livres et de journaux, des rencontres de réflexion à travers les colloques, tables-rondes, mais aussi des compétitions comme le Grand prix littéraire et les Olympiades littéraires.
Six personnes ont reçu des décorations dans différents ordres au cours de la cérémonie.
Idomar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *