Accueil » Société » Foire agro-sylvo pastorale du Centre: l’ADMR a relevé le défi de «Kienfangué 2015»

Foire agro-sylvo pastorale du Centre: l’ADMR a relevé le défi de «Kienfangué 2015»

La 2ème édition de la foire agro-sylvo-pastorale du Centre a refermé ses stands d’exposition, le dimanche 22 février 2015 à Kienfangué. Cet évènement, organisé par l’Association pour le développement du monde rural (ADMR), a permis aux acteurs agro-sylvo-pastoraux d’échanger leurs expériences et de faire écouler leurs produits.

Karim Triandé (au milieu en Faso dan fani) et Abdoul Services (à gauche) ont soutenu l'évènement
Karim Triandé (au milieu en Faso dan fani) et Abdoul Services (à gauche) ont soutenu l’évènement

Mission accomplie pour l’Association pour le développement du monde rural (ADMR). Cette association a réussi, en effet, à relever le défi de l’organisation de la 2ème édition de la foire agro-sylvo-pastorale du Centre qui a pris fin le 22 février dernier. Cette foire a mobilisé, quatre jours durant, plusieurs acteurs du monde rural à Kienfangué dans la commune rurale de Komsilga. Elle a permis aux agriculteurs, éleveurs, artisans et autres acteurs de montrer leur talent et leur savoir-faire dans leurs domaines de prédilection. Ces participants étaient, du reste, nombreux à regagner le bercail avec des motifs de satisfaction qui se lisaient sur leur visage.
Pour cause: la foire a constitué, pour plusieurs d’entre eux, une opportunité de «faire des affaires», pour mieux faire connaître et écouler leurs produits. Ceux qui se sont le plus illustrés dans leur travail ont été récompensés par des prix en nature et en espèces. Cela s’est traduit par la remise de numéraires, d’attestations de participation, de sacs de riz, du matériel de production (charrettes, charrues, brouettes, pelles,…) aux lauréats.

Les produits de l'artisanat étaient au rendez-vous
Les produits de l’artisanat étaient au rendez-vous

Les productrices et producteurs apprécient positivement cette initiative qui les encourage et les motive dans leur travail quotidien. «Nous sommes très contentes de la foire. Les échanges d’expériences entre participants nous ont été très bénéfiques. De retour à la maison, nous allons sensibiliser les femmes pour les amener à pratiquer l’élevage, pour que cette activité se prospère» a déclaré la représentante du groupement féminin Delwendé, Assétou Nikièma.
Outre l’exposition des produits, «Kienfangué 2015» a été marqué par des conférences sur des sujets liés aux préoccupations du monde rural. Les thématiques abordées se sont focalisés sur le sur thème principal: «La production agropastorale en zone périurbaine: opportunités, contraintes et perspectives».
Faire de la foire une référence au-delà du Faso
En outre, l’opération «Zéro sachet plastique» dans la région du Centre a été lancée. Le Secrétaire exécutif de l’association, Jean Victor Ouédraogo, s’est félicité du déroulement de la foire qui n’a pas connu d’incident particulier. «Le bilan est satisfaisant. C’était au départ une foire communale qui, aujourd’hui, est devenue régionale et regroupe les 6 communes de la région du Centre. Des participants sont également venus de la région du Nord, du Sahel et du Sud-Ouest. Il y a eu un grand engouement autour des six communications données et les gens ont vraiment participé. C’est une grande satisfaction pour nous et nous espérons qu’en 2016, nous aurons plus d’adhésions» a souhaité Jean Victor Ouédraogo qui a promis de faire de la foire agro-sylvo-pastorale, une référence au-delà des frontières du pays.

Du matériel a été remis aux lauréats
Du matériel a été remis aux lauréats

Quant au Directeur général de l’Agence des travaux d’infrastructure du Burkina (AGETIB), Karim Triandé, qui a patronné cette 2ème édition, il a salué l’initiative de l’ADMR qui participe, a-t-il affirmé, à la promotion et à la valorisation des produits agro-sylvo-pastoraux made in terroir. «En 2014, il y a eu une trentaine de stands et d’exposants. En 2015, nous sommes à 70 exposants. C’est un indicateur qui montre que les producteurs de la région du Centre ont adhéré au projet, l’engouement des bénéficiaires autour de l’évènement est certain. La promotion des filières agro-sylvo-pastorales constitue une option de la politique nationale du Burkina Faso et il convient de soutenir cette politique à travers des foires comme celle-ci qui constituent un cadre d’échanges d’expériences, de renforcement des capacités des producteurs et surtout de promotion de produits du terroir sur le plan agro-sylvo-pastoral» a-t-il confié.

Le Secrétaire exécutif de l'ADMR, Jean Victor Ouédraogo, récompensant un producteur
Le Secrétaire exécutif de l’ADMR, Jean Victor Ouédraogo, récompensant un producteur

Par ailleurs, Karim Triandé a encouragé les initiateurs de la foire et leur a promis de les accompagner dans l’atteinte des objectifs de l’ADMR. Il en est de même pour Abdoul Ouédraogo dit «Abdoul Services», un fils de Kienfangué, qui a offert 42 sacs de riz et 25 000 francs CFA à chacun des 42 producteurs lauréats. «Donner une charrette à un cultivateur, c’est l’accompagner beaucoup car cet outil servira à développer son travail. C’est pourquoi, nous avons accepté de mettre la main à la poche pour soutenir la foire. L’année passée, c’était bien. Mais cette année, c’était encore meilleur» a-t-il constaté.
L’évènement, déroulé du 19 au 22 février, a été parrainé par le Premier ministre, Yacouba Isaac Zida, et présidé par le ministre en charge de l’Agriculture, François Lompo. Rendez-vous a été pris en 2016 pour la 3e édition.
Saïdou Zoromé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *