Accueil » Défense-Sécurité » Forces armées nationales: cinq jours pour renforcer les capacités des inspecteurs et gestionnaires des ressources humaines

Forces armées nationales: cinq jours pour renforcer les capacités des inspecteurs et gestionnaires des ressources humaines

Le ministre de la Défense a présidé l’ouverture des travaux

Le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants a présidé, ce lundi, la cérémonie d’ouverture des travaux du séminaire de formation sur l’audit social au sein des Forces armées nationale (FAN) qui va regrouper, du 14 au 18 mai 2018, à Ouagadougou, les inspecteurs et gestionnaires des ressources humaines.

«Accroître les capacités des inspecteurs et gestionnaires des ressources humaines afin qu’ils puissent jouer pleinement leur rôle dans la gestion des ressources humaines». Tel est l’objectif visé par l’Inspection générale des Forces armées nationales (FAN) à travers la tenue de l’atelier sur l’audit social des FAN.

Les participants à la formation

Les ressources humaines demeurent le facteur principal de succès de toute opération militaire, selon le ministre de la Défense, Jean-Claude Bouda. De ce fait, la maîtrise de la dimension humaine s’avère donc capitale pour la réussite des missions des FAN. C’est ce qui justifie, selon lui, la tenue de ce présent atelier dont le choix du thème «Audit social dans les Forces armées nationales» est guidé par la nécessité de donner aux inspecteurs des armées et aux premiers responsables en charge de la gestion des ressources humaines, une formation adaptée aux exigences de l’environnement actuel.

A entendre l’Inspecteur général des FAN, le colonel-major Abdoulaye Barro, «notre rôle, c’est de prévenir les problèmes et aider le commandement à prendre les bonnes décisions. Pour cela, il serait bon que nous soyons bien outillés».

Photo de famille avec le ministre

Ce séminaire est donc très important de son avis, dans ce sens où il va permettre aux inspecteurs de renforcer leurs capacités et de pouvoir mener à bien la mission d’inspection, de contrôle. Il offrira aussi l’occasion aux participants de poser les bases de la résolution de certains problèmes sociaux auxquels les FAN sont quotidiennement confrontées à savoir les avancements, les distinctions honorifiques, la réforme et le moral de la troupe.

Pendant cinq jours, deux principaux modules seront dispensés par le Dr Désiré Nacoulma. Les deux premiers jours seront consacrés au module 1 qui va traiter des principes fondamentaux de l’audit. L’audit social, objet du deuxième module, fera l’objet des travaux des trois derniers jours. «On va d’abord discuter du concept d’audit social, parce qu’il faut comprendre ce concept avant de pouvoir le mettre en œuvre. Ensuite, on va parler des outils techniques qui sont utilisés en audit social ainsi que de la méthodologie, la démarche sociale, le rapport à faire et le suivi de la mise en œuvre de ce rapport», a expliqué Dr Nacoulma.

En rappel, placée sous l’autorité du ministre en charge de la Défense, l’Inspection générale des FAN est une structure de contrôle, d’audit interne et de conseil technique chargée d’assurer des missions d’inspection, d’études, de conseils et d’information.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *