Accueil » Défense-Sécurité » Le général de brigade Oumarou Sadou à propos du nouveau CEMGA: « Il saura relever les défis car il connait la situation, le terrain, les hommes et les moyens»

Le général de brigade Oumarou Sadou à propos du nouveau CEMGA: « Il saura relever les défis car il connait la situation, le terrain, les hommes et les moyens»

Nommé chef d’état-major général des armées par décret le 10 janvier dernier, le général de brigade Moïse Miningou  a été installé dans ses fonctions par le ministre d’Etat, ministre de la défense nationale et des anciens combattants, Schérif Moumina Sy le jeudi 31 janvier 2019.

le Chef d’état-major entrant, le général de brigade Moïse Miningou à sa prise de commandement. dans les mains du ministre d’2tat,ministre de la Défense

« Je prends l’engagement de tout mettre en œuvre et de consolider toutes mes énergies à la réalisation des objectifs de ma mission et ce, de concert avec toute l’équipe dirigeante de notre armée qui regorge de réelles compétences, a déclaré le Chef d’état-major entrant, le général de brigade Moïse Miningou à sa prise de commandement.

Pour lui, dans le contexte actuel où le Burkina Faso connaît une recrudescence accrue des agressions terroristes meurtrières, tout membre des Forces armées nationales doit se sentir interpellé pour entreprendre toute action salvatrice susceptible d’inverser la tendance et d’instaurer un climat de paix et de sérénité.

Dans cet esprit, il a lancé un appel à toutes les compétences passées et présentes de toutes les forces militaires, de gendarmerie, de police et à toutes les intelligences civiles pour qu’ensemble ils fédèrent leurs capacités et leurs actions en vue de circonscrire le phénomène du terrorisme et ses effets.  « J’en appelle à tous nos devanciers pour qu’ils apportent leur contribution sous une forme et sous une autre afin de consolider nos FAN et mener victorieusement cette lutte », a-t-il souhaité.

le nouveau Chef d’état-major , le général de brigade Moïse Miningou

Pour lui, la lutte contre le terrorisme n’est pas le problème d’une seule personne. Seul, je ne pense pas pouvoir amener quelque chose de nouveau. Mais je sais que j’ai derrière moi, toute l’armée et je sais qu’avec la détermination, nous allons vaincre. Nous n’avons pas le choix que de gagner parce que le Burkina est le seul pays que nous avons », a soutenu le nouveau CEMGA qui est conscient que cette lutte sera difficile. « Mais avec l’état-major, nous allons nous asseoir pour réfléchir afin de voir comment y arriver », a-t-il révélé.

En plus de cela, le général de brigade Moïse Miningou a souligné la nécessité de mener ce combat avec les autres forces de la sous-région. « On sait que l’hydre qui nous combat de toute part a plusieurs têtes. Nous sommes attaqués de toute part, à l’Est, au Nord et ce n’est même pas exclu à l’intérieur. Pour moi ce nest pas un seul groupe. Mais qui est à la tête de ce groupe je ne saurai le dire. Notre combat doit donc se mener de concert avec les autres forces de la sous-région de manière organisée, cordonnée et méthodique », a-t-il argué.

le chef d’état major général sortant ,le général de brigade Oumarou Sadou adresse ses  félicitations et ses encouragements à son  successeur dans ses nouvelles fonctions au service de la nation

Allant dans le même sens, le chef d’état-major sortant, le général de brigade Oumarou Sadou a fait remarquer que la lutte contre le terrorisme n’est pas une guerre éclaire comme beaucoup le pensent. Ce combat, dit-il, sera une lutte de longue haleine où chaque acteur aura son rôle et sa place. « Toute division, toute stigmatisation dans nos rangs ne fera que le jeu de nos ennemis. La victoire ne sera pas  l’action unique d’une composante isolée, mais la conjugaison des efforts de toutes les parties prenantes de la lutte », a- t-il affirmé.

Rassurant le nouveau CEMGA de son entière disponibilité à l’accompagner, il s’est dit être convaincu de son leadership. « J’ai la ferme conviction qu’il saura relever les défis car il connait la situation, le terrain, les homes et les moyens », a-t-il assuré tout en invitant l’ensemble des FAN à faire bloc avec davantage d’ardeur et avec plus d’engagements autour du nouveau CEMGA dans l’accomplissement de ses missions.

Madina Belemviré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *