Accueil » Main courante » Le génie machiavélique des voleurs

Le génie machiavélique des voleurs

Boutique de vente de riz (ph laborpresse)

Bonne et heureuse année 2018 à tous et à chacun, puisse le Très-Haut nous combler de sa grâce immense. Tels sont mes vœux.

En fin 2017, pas loin du rond-point de la Patte d’oie, des voleurs ont emporté la somme de 15 millions de FCFA chipée dans une boutique de vente de marchandises diverses, principalement le riz. Ces mal-types, comme le dirait Né Wendé, ont adopté une stratégie à toute épreuve. Comment ont-ils procédé?

Ils sont venus vers 18h30, en connaissance de cause. C’est pratiquement en ce moment que le gérant fait le compte général et met la recette dans un sac pour l’emmener au grand patron qui a l’habitude de s’asseoir sous un hangar jouxtant la boutique. Les malfrats, une fois sur place, ont tout de suite mis le feu à une voiture qui était stationnée devant la boutique, en criant au feu, au feu!

Tout de suite, les uns et les autres se sont mobilisés pour essayer d’éteindre l’incendie et le gérant, sans prendre des précautions, a lui aussi quitté la boutique pour participer à l’extinction du feu qui consumait la voiture. C’est le moment que les chenapans ont choisi pour entrer dans la boutique et prendre le sac d’argent; ni vus ni connus.

Quand le danger du feu a été écarté, le gérant de la boutique est revenu à son poste et, malheureusement, il a constaté que le sac d’argent avait disparu. L’alerte a été donnée mais trop tard, les voleurs étaient déjà partis avec la bagatelle de 15 millions FCFA.

O. H.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *