Accueil » Nè Wendé » Gouvernements du Burkina Faso: il faut figer les noms des ministères

Gouvernements du Burkina Faso: il faut figer les noms des ministères

Les fidèles lecteurs du journal ont dû remarquer l’absence des écrits de Nè Wendé! C’est vrai. Nè Wendé titulaire a été appelé à d’autres fonctions. Mais Nè Wendé Junior va essayer de faire comme lui parce qu’il détient à lui tout seul le secret de son inspiration. Pour ce premier propos, Nè Wendé Junior va s’intéresser au changement intempestif des dénominations des ministères. Nè Wendé!

Mon oncle Kouama, qui est un «brave instituteur de brousse», m’a envoyé son dossier pour être déposé dans son ministère de tutelle. Evidement qu’il a marqué dans sa correspondance Ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, en abrégé MENA. Nè Wendé que j’ai été surpris d’entendre que le ministère ne s’appelle plus MENA mais MENAPLN. J’ai alors crié «depuis quand?» Vous imaginez mon étonnement. Nè Wendé!

C’est là que l’on a pris le soin de m’informer gentiment que le dernier gouvernement a consacré une nouvelle dénomination: Ministère de l’Éducation nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues nationales (MENAPLN). Nè Wendé!

Cette petite séance d’explication a suscité un débat. De là, j’ai appris que d’autres ministères avaient changé de dénomination. Nè Wendé!

Le Ministère de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelles devient Ministère de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes. Le Ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation (MATDS) est devenu Ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale (MATDCS). Au Ministère de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille a été ajouté «l’Action humanitaire». Le Ministère de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux a été scindé en deux: Ministère de la Justice, Garde des Sceaux et Ministère des Droits humains et de la Promotion civique. Nè Wendé!

Tous ces ministères doivent changer leurs entêtes et la configuration interne pour se conformer à la nouvelle situation. Nè Wendé que c’est un gâchis. Comme dit l’adage «l’Habit ne fait pas le moine», moi Nè Wendé je dis que la dénomination ne fait pas le ministère. En attendant le prochain remaniement ministériel pour que les dénominations changent une fois de plus, Nè Wendé qu’on peut alors figer les dénominations des ministères clés, quitte à créer des ministères délégués ou des secrétariats d’Etat. Dans le ministère de l’Education, on peut retrouver l’Alphabétisation et la Promotion des langues nationales. Nè Wendé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *