Accueil » Défense-Sécurité » Groupement central des armées: 178 personnes distinguées pour leur service rendu à la Nation

Groupement central des armées: 178 personnes distinguées pour leur service rendu à la Nation

En marge de la célébration du 58ème anniversaire des Forces armées nationales (FAN) qui s’est tenue le 1er novembre dernier, 178 récipiendaires dont 4 personnels féminins ont été décorés, ce jeudi 8 novembre au Camp Guillaume à Ouagadougou, pour leurs services rendus à la Nation.

Le commandant du groupement central des armées décorant un des récipiendaires

Ils sont au total 178 récipiendaires, dont 8 pour la Médaille d’honneur militaire, 56 pour la Médaille militaire, 107 pour la Médaille d’honneur commémorative et 7 pour la Médaille d’honneur des sapeurs-pompiers qui ont vu leurs efforts récompensés par la hiérarchie du Groupement central des armées (GCA) au camp Guillaume de Ouagadougou.

La décoration consiste, selon le commandant du groupement central des armées, le colonel-major Moïse Miningou, à signifier à un individu, la satisfaction du commandement pour tout le travail qu’il a eu à faire. C’est une marque de satisfaction « qu’on donne à nos éléments chaque année en la faveur de l’anniversaire de l’armée ».

Comme la cérémonie du 1er novembre ne pouvait pas être trop longue, a indiqué le colonel-major Moïse Miningou, c’est pour cela que le commandement a décidé d’organiser la présente cérémonie en différé. « Il y en a qui ont été décorés le 1er novembre. On a différé la cérémonie, pour ceux qui n’ont pas pu recevoir leur distinction, au groupement central des armées aujourd’hui. Dans les autres armées ils vont programmer », a-t-il souligné.

Les 178 récipiendaires ont vu leur abnégation au travail récompensée

Félicitant tous ceux qui ont reçu leurs médailles, le commandant du groupement central des armées les a invités à persévérer et à ne pas décevoir le commandement. « Il faut qu’ils sachent que le commandement leur a fait confiance et a reconnu leurs efforts. Il faut donc qu’ils montrent qu’ils méritent ces médailles et qu’ils ne nous déçoivent pas », a-t-il souhaité.

A l’endroit des autres, il les a conseillés de redoubler d’effort pour pouvoir être distingués la prochaine fois.

Joie et fierté d’avoir rempli une mission qu’il a assumée au Mali, à la Minusma en tant que DRH du secteur Ouest basé à Tombouctou, sont les sentiments qui animent le colonel Adama Ouédraogo. Pour lui, cette médaille vient confirmer  la bonne réussite de sa mission et il en est fier. Il a donc invité ses frères d’armes à assumer leur mission comme il se doit pour défendre le Burkina et les autres pays.

Madina Belemvire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *