Accueil » Sports-Loisirs » Haltérophilie: la première dame soutient des jeunes

Haltérophilie: la première dame soutient des jeunes

Haltérophilie: la première dame soutient des jeunes

 Ce dimanche 11 novembre 2018 fut bien sportif pour la jeunesse de Karpala dans l’arrondissement 11 de la ville de Ouagadougou. Pour cause, une compétition d’haltérophilie organisée par l’association «Un coup K.-O» mettait aux prises 21 jeunes venus de divers horizons. Ils ont croisé les muscles pour choisir un vainqueur dans une compétition rehaussée par la présence de la première dame venue en personne soutenir la jeunesse.

A l’entame, il fallait pouvoir soulever 100 kg de masse en position couché pour passer à la seconde étape de cette compétition qui n’aura duré que 1h30 d’horloge. Tour à tour, les 21 compétiteurs sont passés haut la main à cette première phase qui a semblé être un jeu d’enfant pour ces colosses. Mais la deuxième étape ou on est passé à 150 kg de masse à soulever a eu raison de 9 compétiteurs. Ils ont manqué de peps pour venir à bout de ces 150 kg.

La compétition

Qu’à cela ne tienne, les 12 concurrents restants sont passés à 180 kg. Là, 5 personnes ont manqué de force pour passer à l’étape suivante qui est de 200 kg. Il ne restait plus que 4 athlètes. Il faut croire que c’est véritablement la crème des haltérophiles qui restait puisque ces 4 prétendants ont passé sans coup férir l’étape suivante des 210 kg. L’étape des 220 kg qui a suivi était une toute autre paire de manches. Il fallait être un dur, comme on le dit, pour passer.

«Composé 1er», le vainqueur

Mais «Tahirou le Lass» et «Composé 1er» étaient des durs à cuire car ce fut ces deux intrépides haltérophiles qui ont pu soulever la masse de 220 kg pour se retrouver en finale avec une masse de 230 kg à soulever.

Une finale entre deux haltérophiles qui tenaient le public en haleine par leurs brillantes prestations. Le public retenait son souffle quand les deux candidats furent appelés pour en découdre. Malheureusement pour ce public qui attendait un dénouement à l’issue de cette phase, les deux colosses n’ont pas pu venir à bout des 230 kg. Pour les départager, il a fallu ramener les altères à 160 kg pour que celui qui ferait le plus de flexions avec la masse soit le vainqueur.

«Le maréchal un coup K.-O», promoteur de l’activité

C’est ainsi que «Composé 1er» a pu faire deux flexions contre une flexion pour «Tahirou le Lass». Il remporte donc cette deuxième édition du tournoi d’haltérophilie et remporte comme premier prix la somme de 150 000 frs CFA plus une médaille.

Le gagnant s’est dit très ému et fier de participer à ce jeu. Pour lui, c’est une occasion de «montrer que contrairement à ce que les gens pensent, nous ne sommes pas des délinquants. Ce n’est pas parce qu’ont a des muscles imposants qu’on est délinquant, nous sommes respectueux de la loi comme tous les autres citoyens» a-t-il déclaré.

Le promoteur, de son pseudo «Le maréchal un coup K.-O» s’est dit fier d’avoir réussi le pari de l’organisation d’une telle compétition et très content de l’encouragement de la première dame du Faso qui est venue soutenir la jeunesse.

Hamadou Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *