Accueil » L’impertinent » Haro sur l’encombrement des voies publiques!

Haro sur l’encombrement des voies publiques!

Cette scène se passe sur la nouvelle voie bitumée qui traverse la ZAD 2 et qui relie le boulevard des Tensoba au Sud à la RN 4 au Nord. Arrêtons-nous ici pour ouvrir la parenthèse et dire que nous devrions être plus précis, mais comme l’adressage est embryonnaire au Faso, on fait avec les tu vas tout droit, ensuite tu tournes à gauche, tu vas voir un arbre et après cet arbre tu tournes à droite dans le premier six-mètres que tu vas voir une fontaine. Et après, c’est la 3ème porte à droite.

Il y a encore ces Ouagavilleois qui ne savent plus dans quel secteur ils résident, avec le nouveau découpage en 12 arrondissements. Il y a donc du boulot à faire. Fermons la parenthèse.

La scène se déroule donc aux environs de 13h30. Le camion a opéré sa manœuvre, coupant la route aux usagers 2-roues et 4-roues. Heureusement qu’il n’y avait pas de passage d’urgence dans ce sens. Mais ici, c’est le moindre mal.

Plus généralement, beaucoup de voies publiques et de ‘’six-mètres’’ dans les quartiers sont encombrés pendant des années voire des décennies par des hors-la-loi qui entreposent leurs agrégats comme ils le veulent!

L’Office national de sécurité routière et la Police municipale ont de quoi se fouler la rate 7j/7, 24h/24. Il y a de l’argent dans ce travail aussi car les verbalisations et les frais de fourrière seront nombreux.

L’inobservance des heures de circulation de certains gabarits de camions est un fléau qui endeuille des familles. Malgré tout, cela n’émeut pas ces unités chargées d’instaurer la sécurité sur les routes et en ville.

Ailleurs, on construit bien et mieux sans déranger les autres. Ici, c’est le m’as-tu-vu qui n’avance personne!

On s’en fout de qui est en train de construire ici ou là, point barre!

L’Impertinent

Un commentaire

  1. Merci l’Impertinent de toucher une plaie béante de notre cher Ouagadougou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *