Accueil » Les Echosbels » LES HÉCHOS: LE MOOGHO NAABA BAONGHO

LES HÉCHOS: LE MOOGHO NAABA BAONGHO

Le Moogho Naaba Baongho (ph Le magazine de l’Afrique)

Les Héchos

Sa Majesté le Moogho Naaba Baongho: empereur moaga. Dans le cadre de la 12ème édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie (SITHO) tenu du 28 septembre au 1er octobre 2017, il a reçu le prix spécial de la promotion de l’intégrité décerné par le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Tahirou Barry. Cette intégrité qui se fixe sur le traditionnel zoom-koom, l’eau de bienvenue offerte aux hôtes dans la presque totalité des communautés burkinabè.

C’est également le lieu pour nous de faire une mention spéciale à Songré Etienne Sawadogo et à son équipe. Porté à la tête du SITHO et de l’Office national du Tourisme burkinabè (ONTB) il y a moins d’un an de cela, ce remarquable commis de l’Etat a, en dépit des difficultés financières énormes que connaît l’ONTB depuis quelques années maintenant, gagné le pari d’une réussite organisationnelle de l’événement en initiant notamment un colloque qui a produit le désormais historique «Appel de Ouagadougou». Vivement que l’ONTB puisse retrouver ses lustres afin de faire rayonner partout la culture, l’art et le tourisme burkinabè. Avec ce commis (Songré) qui a longtemps travaillé dans le sillage de Mahamoudou Ouédraogo, celui qui a jadis été fait meilleur ministre de la Culture du temps où il gérait le ministère, l’espoir est permis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *