Accueil » Les Echosbels » LES HÉCHOS: SALITAS FC

LES HÉCHOS: SALITAS FC

L’équipe de Salitas FC au grand complet après sa victoire

Salimata et Tasséré Football Club: vainqueur de la Coupe du Faso 2018

Le Salimata et Tasséré Football Club (Salitas) du centre de formation du Colonel Yacouba Ouédraogo a remporté la 32ème Coupe du Faso en football dimanche 26 mai au Stade-Sangoulé-Lamizana de Bobo-Dioulasso, en dominant les Fonctionnaires de ladite ville par le score de 2 buts à 0. Devant le président du Faso, les petits-fils de ‘’Salimata et Tasséré’’ et enfants du Colonel Yac, qui évoluent en 1ère division depuis cette saison seulement, ont fait courber l’échine au vieux club bobolais, champion national en titre avant terme. Une première au Faso. Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années, dit l’adage à ce propos. Né il y a seulement quatre ans et après sa montée en 1ère division cette saison, le Salitas est déjà un grand club avec ses dents de lait. Ayant dominé le championnat national avec l’US Comoé toute la phase aller du championnat de D1, les deux clubs ont été rattrapés et distancés. Mais de son côté, Salitas a misé sur la coupe nationale pour sauver sa saison. Et c’est ce qui a été fait le dimanche dernier et qui clôture une saison bien menée par l’équipe. L’année prochaine, le club aura le privilège mais surtout la lourde responsabilité de représenter le Burkina dans les compétitions africaines. C’est un challenge et une opportunité pour lui de montrer le talent de ses pensionnaires au niveau continental. Club formateur, donc de réservoir de joueurs, le Colonel Yac a l’occasion de faire la promotion de ses ‘’enfants’’. Qui plus est, Salitas étant le plus gros contributeur des Etalons juniors, l’expérience continentale que ses joueurs vont acquérir à travers les compétitions sera mise au profit de l’équipe juniors. C’est ainsi que le foot national va se développer et aller de l’avant, si les autres centres faisaient autant. Bravo au colonel Yac, à ses enfants et à tout l’encadrement technique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *