Accueil » Gouvernance - Développement » Houet: le nouveau Haut-commissaire se nomme Lamine Soulama

Houet: le nouveau Haut-commissaire se nomme Lamine Soulama

Le secrétaire général de la région des Hauts-Bassins (micro) procédant à l’installation du nouveau Haut-commissaire de la province du Houet

Nommé en Conseil des ministres du 13 septembre 2017, le nouveau Haut-commissaire de la province du Houet, du nom de Lamine Soulama, a officiellement pris fonction le vendredi 6 octobre 2017 à Bobo-Dioulasso. C’est Bernard Beba, secrétaire général de la région des Hauts-Bassins qui l’a installé dans ses nouvelles fonctions.

Lamine Soulama succède ainsi à Kouka Jérémie Ouédraogo qui est arrivé à la tête de la province le 13 janvier 2015 à une période post-insurrectionnelle où selon lui, les chances de réussir étaient très minces et ce, au regard des crises à répétition.

Salutation entre Haut-commissaire entrant et sortant

Malgré ce climat défavorable d’alors, Kouka Jérémie Ouédraogo, avec la «franche collaboration» de ses désormais anciens collaborateurs a pu surmonter les difficultés et mener à bien sa mission. Tout en passant le témoin à son successeur, l’homme dit partir avec le sentiment d’une mission bien accomplie. Un bilan satisfaisant qu’il met à l’actif de tous. Ainsi, a-t-il remercié l’ensemble de ses collaborateurs et toutes les forces vives de la province pour leurs soutiens qui ont permis «l’atteinte de tels résultats». «Par dessus toutes les considérations, si on considère que le bilan est satisfaisant, c’est grâce à tous mes collaborateurs car au-delà du soutien, j’ai été adopté par toute la province et je ne peux m’empêcher de vous exprimer ma reconnaissance. Je pars donc de cette province avec un souvenir inoubliable», a-t-il affirmé.

Les forces vives et les corps constitués de la région ont été témoin de la cérémonie de passation de charge

Remplacé un Haut-commissaire avec un tel bilan, n’est pas chose facile selon le nouveau Haut-commissaire de la province du Houet qui a d’abord remercié les plus hautes autorités pour la confiance placée en lui. Tout en rendant hommage à son prédécesseur pour le travail abattu, Lamine Soulama dit mesurer l’ampleur de la tâche qui l’attend. Ainsi, souhaite-t-il la collaboration de toutes les forces vives de la province pour réussir avec «brio», la mission à lui confiée. A propos, il peut d’ores et déjà compter avec ses nouveaux collaborateurs qui lui ont affirmé leur engagement à l’accompagner sur le chantier.

La mobilisation des autorités et de l’ensemble des corps constitués à la cérémonie de son installation augure selon lui, une bonne collaboration. «Je mesure la charge et l’ampleur de la tâche car les mots des uns et des autres me disent que celui que je succède a fait un grand travail dans la province du Houet. Il me revient de suivre ses pas. Je m’engage donc ici et maintenant à relever les défis. Pour cela, j’ai besoin de votre collaboration, de votre soutien et de votre contribution. Je considère d’ailleurs votre présence massive à cette cérémonie de passation de témoin comme le signe d’une franche collaboration», a-t-il déclaré avant de préciser qu’il plaçait son mandat sous le signe de l’unité et de la cohésion des filles et fils de la province. «Ma priorité pour cette province, c’est l’union des filles et des fils pour le développement de la province. Je placerai donc mon mandat sous le signe de la cohésion et de l’entente pour que nous puissions relever ensemble les défis de développement qui se posent à la province», a-t-il signifié.

Cheick Omar Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *