Accueil » Gouvernance - Développement » Infrastructures routières à Manga: « Les travaux sont majoritairement terminés », selon le ministre Éric Bougouma

Infrastructures routières à Manga: « Les travaux sont majoritairement terminés », selon le ministre Éric Bougouma

A l’occasion de la célébration du 56e anniversaire de l’accession du Burkina Faso à l’indépendance, le ministre des Infrastructures, Éric Bougouma, a assuré que les travaux de réalisation des infrastructures routières à Manga sont majoritairement terminés.

Éric Bougouma a rassuré que tous les travaux seront achevés

« Les travaux de réalisation des infrastructures routières à Manga sont majoritairement terminés », a assuré le ministre des Infrastructures, Éric Bougouma. « Nous avons au total plus de 48 kilomètres de routes bitumées dans la région du Centre-Sud dont quatre à Pô et quatre à Kombissiri », a-t-il révélé.

Même s’il y a eu un retard dans le démarrage des travaux dû à diverses difficultés rencontrées, foi de Éric Bougouma, « cela n’a pas entamé notre volonté de conduire les travaux à leur terme. Il a fallu l’efficacité des entreprises, la persévérance, l’abnégation de l’agence d’exécution des infrastructures du Burkina, toute la détermination et l’engagement de tous les acteurs, y compris les techniciens et les ingénieurs du ministère des Infrastructures, pour conduire les travaux à leur terme ».

Même si tous les travaux n’ont pas pu être achevés, le ministre Bougouma a rassuré que tout sera mis en œuvre pour qu’ils le soient. « Je voudrais rassurer tous les usagers de ces routes du Centre-Sud, toutes les populations, les autorités locales que nous allons veiller à ce que l’ensemble des travaux puissent être achevés correctement », a-t-il promis.

Joignant la parole à l’acte, il a indiqué: « Dès le lundi, nous allons nous réunir autour de toutes ces infrastructures et quelques travaux de finition qui restent à parfaire. Il y a des travaux d’éclairage qui restent à être achevés et je peux vous assurer que nous allons veiller à ce que toutes ces infrastructures soient parfaites, achevées dans de meilleures conditions pour que les prochaines pluies ne nous donnent pas un spectacle désolant à voir, a-t-il assuré.

Tirant leçon de toutes ces expériences vécues, a fait remarquer le ministre des infrastructures, « nous avons décidé d’aller plus vite en ce qui concerne le 11-Décembre 2019 et je vous annonce d’ores et déjà le lancement du processus de sélection des entreprises au cours de ce mois de décembre pour donner suffisamment de temps aux entreprises, aux missions de contrôle, de veiller tranquillement à ce que tous les travaux puissent être achevés sans précipitations de dernière minute, sans imperfections, sans quelques fois le goût d’inachevé que l’on peut constater ça et là ».

En outre, Eric Bougouma souhaitant bonne fête d’indépendance à tout le peuple burkinabè, a nourri le secret espoir que l’unité nationale, la cohésion, la lutte contre certaines tares tels que la corruption, le laxisme, puissent prévaloir au cours de la période qui vient par l’ensemble des forces vives du Burkina Faso.

Madina Belemvire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *