Accueil » Défense-Sécurité » ISLO: 17 sous-officiers décrochent leur certificat technique du 1er degré en maintenance automobile et génératrice

ISLO: 17 sous-officiers décrochent leur certificat technique du 1er degré en maintenance automobile et génératrice

Après 25 semaines d’instruction qui a débuté le 11 juin dernier, les 17 stagiaires que compose la 12e promotion ont obtenu brillamment leur diplôme de certificat technique du 1er degré en maintenance automobile et génératrices (CT1 MAG). La cérémonie marquant la fin de la formation a eu lieu le jeudi 29 novembre 2018 à l’Institut supérieur de logistique de Ouagadougou (ISLO) sous la présidence du commandant du groupement central des armées, le colonel-major Moïse Miningou.

Le Colonel- major Moïse Miningou remettant le diplôme au major de la promotion

Issus de 13 pays d’Afrique, les 17 sous-officiers ont pendant 25 semaines de stage qui a débuté le 11 juin, acquis de solides connaissances théoriques et techniques afin de devenir des maintenanciers qualifiés et compétents.

Avec une moyenne générale de 14,71, les 17 stagiaires ont été tous jugés aptes par le directeur des études, le lieutenant-colonel Favrice Hecth, à assumer la fonction d’adjoint au chef d’atelier.

Toute chose qui montre selon le directeur général de l’ISLO, le lieutenant-colonel Nestor Ouédraogo, que la formation a été bien suivie: « Cela est salutaire et j’en suis ravi », s’est-il exprimé.

Ainsi, dans leur mission, explique le lieutenant-colonel Ouedraogo, ces 17 sous-officiers vont contribuer à remettre à niveau le matériel de mobilité terrestre dont disposent les différentes armées. Ils vont également à leur niveau, poursuit-il, assurer la formation technique au niveau de leurs éléments. Enfin, ils seront en mesure de réaliser le diagnostic des opérations de réparation complexes qui peut les emmener à être adjoint d’un chef d’atelier de réparation et mobilité terrestre.

Photo de famille

Ces lourdes responsabilités qui incombent à ces maintenanciers, exigeront d’eux, à entendre le directeur des études, le lieutenant-colonel Fabrice Hecht, humilité, remises en question régulières, travail, abnégation et courage. Reconnaissant que ce ne sera pas chose facile, le lieutenant-colonel Hecht est quand même optimiste. « Vous avez la confiance de vos chefs, vous avez les connaissances techniques et vous portez des galons qui disent que vous avez les ressources morales, intellectuelles et physiques pour y arriver », est-il convaincu.

Avec une moyenne de 16,74, le maréchal de logis chef Marc Sorgho, du Burkina est le major de la 12e promotion du CT1 MAG. Témoignant sa joie d’avoir acquis des connaissances théoriques et pratiques en maintenance automobile et génératrice, le major a soutenu que cela leur permettra d’être efficaces dans les différents ateliers des Forces armées tant au Burkina qu’à l’étranger.

Madina Belemvire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *