Accueil » Logtoré » Journée mondiale de lutte contre le SIDA: pourquoi il est vital de se faire dépister à temps?

Journée mondiale de lutte contre le SIDA: pourquoi il est vital de se faire dépister à temps?

Cette année, le 1er décembre, qui marquera la trentième édition de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le thème retenu est «Connais ton statut». Depuis 1988, des progrès considérables ont été accomplis dans la riposte au sida, et aujourd’hui trois personnes vivant avec le VIH sur quatre connaissent leur statut. C’est bien la preuve que la connaissance a un effet protecteur. Pourtant, il existe au Burkina comme dans le monde des personnes vivant avec le VIH qui ne connaissent pas leur statut. L’objectif donc visé par cette journée est de les trouver et de les orienter vers des services de soins et de prévention de qualité.

Le test de dépistage est le meilleur moyen de connaître son statut sérologique

De nos jours, le risque de contracter le VIH/SIDA existe bel et bien. Le multi-partenariat hétérosexuel et homosexuel ainsi que la prostitution sont les principaux facteurs de risques de l’infection à VIH.

Le dépistage du VIH est donc essentiel pour étendre la couverture du traitement et s’assurer que les personnes vivant avec le VIH puissent mener une vie productive et en bonne santé. Par ailleurs, il est vital d’atteindre les objectifs 90-90-90 et de donner aux gens les moyens de faire les bons choix en termes de prévention du VIH, de manière à ce qu’ils puissent se protéger eux-mêmes et ceux qu’ils aiment.

Pourquoi se faire dépister? Le dépistage du VIH permet de connaitre son statut sérologique vis-à-vis du VIH: s’il est négatif (personne séronégative), il s’agit de conserver son statut en prenant les mesures de précaution, et s’il est positif (personne séropositive), de bénéficier du traitement adapté, et d’un accompagnement pour son parcours de soins et de prévention.

Malheureusement, il est certain qu’il existe des personnes qui ignorent leur statut sérologique et qui risquent ainsi leur vie.

Pourtant, les traitements actuels de l’infection à VIH ont transformé une maladie constamment mortelle en une affection chronique sauvant ainsi la vie des personnes dépistées. Un traitement mis en place rapidement permet aux personnes séropositives de rester en bonne santé, et de ne pas infecter leurs partenaires si elles prennent bien leur traitement tous les jours.

Cependant, de nombreux obstacles persistent en ce qui concerne le dépistage du VIH. La stigmatisation et la discrimination continuent de dissuader les individus de faire un test de dépistage du VIH. L’accès au dépistage confidentiel reste un sujet de préoccupation. On compte encore un grand nombre de personnes qui ne se font dépister qu’une fois qu’elles sont malades et présentent des symptômes.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de multiples moyens nouveaux d’étendre l’accès au dépistage du VIH. L’auto-dépistage, le dépistage à base communautaire et le dépistage multiple sont autant de façons d’aider les gens à connaître leur état sérologique vis-à-vis du VIH. Il est impératif d’étendre les programmes de dépistage du VIH.

En particulier chez les jeunes, l’éducation complète à la sexualité (ECS) est indispensable pour permettre aux jeunes de se protéger contre le VIH. Elle les aide également à éviter les grossesses précoces et les autres infections sexuellement transmissibles, les encourage à s’informer sur les services en matière de santé, promeut les valeurs de tolérance, de respect mutuel et de non-violence dans les relations amoureuses, et favorise une transition sûre vers l’âge adulte.

D’après l’ONUSIDA, l’épidémie VIH-Sida atteint actuellement plus de 36,9 millions de personnes. De même à l’échelle mondiale, plus de 21,7 millions de personnes sont traitées (données ONUSIDA 2017). Elles vivent ainsi plus longtemps et en meilleure santé. Ne risquons donc pas notre vie, allons nous faire dépister.

Théophile MONE

Un commentaire

  1. ha ha ha! yen a réellement qui croient encore à ces conneries?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *