Accueil » Société » Journées de l’entreprenariat burkinabè: les femmes et les jeunes à l’honneur

Journées de l’entreprenariat burkinabè: les femmes et les jeunes à l’honneur

Dans le but de célébrer l’importance du secteur privé dans la création de richesses et d’emplois à travers des manifestations de portée nationale qui se veulent unitaires et populaires, la Maison de l’entreprise du Burkina (MEB) organise chaque année les Journées de l’entreprenariat burkinabè (JEB). En vue de donner des informations relatives aux activités de ces journées qui sont à leur quatorzième édition, le comité  d’organisation a échangé jeudi avec les hommes de médias.

Lancina Ki (milieu) a révélé les activités prévues au cours de ces journées

Au Burkina Faso, l’agriculture est le secteur d’activité qui a le plus de potentialité. Conscient de cela, la  Maison de l’entreprise du Burkina a décidé de réfléchir à  la faveur de la 14e édition des Journées de l’entreprenariat sur le thème: « Entreprenariat agricole.  Quelles opportunités pour les jeunes et les femmes? ».

Ce thème vise selon le coordonnateur de la 14e édition, par ailleurs directeur général de la MEB, Lancina Ki, à  permettre aux uns et aux autres, de prendre conscience des potentialités de l’agriculture. « Nous voulons focaliser nos réflexions principalement sur les jeunes et sur les femmes en matière d’opportunité », a révélé Lancina Ki.

Comme activités prévues au cours de ces journées, en plus des échanges sur des thématiques en rapport avec l’entreprenariat agricole, ces journées offriront une occasion aux partenaires financiers, les institutions d’appuis au secteur privé et les porteurs de projet de se retrouver dans un salon pour échanger.

Aussi, dans le but de magnifier l’excellence pour ceux qui ont entrepris des activités au niveau du secteur privé, il est prévu à la fin de ces journées, la nuit du mérite. Cette nuit à  entendre M.Ki, va permettre d’une part au gouvernement  de stimuler la culture de l’excellence en récompensant les opérateurs économiques  méritants et d’autres part aux partenaires d’encourager l’innovation  et la créativité à travers une distinction des meilleurs projets d’entreprises.

Saisissant également cette occasion que lui offre cette 14e édition, le comité d’organisation a décidé de  mettre en place le pantouflage, car de l’avis du Coordonnateur,  de plus en plus les gens qui vont à la retraite avec beaucoup de compétences veulent se reconvertir dans l’entreprenariat mais n’ont pas souvent le bagage nécessaire. Cette édition va permettre de réfléchir sur cette question afin de voir dans quelle mesure la MEB peut accompagner ces derniers.

Par ailleurs, il faut noter qu’près 14 éditions, plusieurs acquis ont été enregistrés. “En 14 ans, nous avons pu nouer plus de 4900 contacts d’affaires. Nous avons  près de 5000 contacts qui ont été noués et qui se sont traduits par des relations de partenariat entre promoteurs de projets et des partenaires soit techniques soit financiers ou l’accompagnement par des institutions d’appui au secteur privé. Nous pu également primés 270 projets.  Ces projets primés ont pu mobiliser plus d’un milliard de Fcfa pour les accompagner dans leur investissement où  la réalisation de leur projet”, s’est  réjoui Lancin z Ki.

Madina Belemvire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *