Accueil » Coopération-Diplomatie » KeOLID Innovation Hub: l’ambassadrice du Grand-Duché de Luxembourg au Burkina Faso en visite dans ses locaux

KeOLID Innovation Hub: l’ambassadrice du Grand-Duché de Luxembourg au Burkina Faso en visite dans ses locaux

Les responsables de l’association sociale KEOLID Innovation Hub ont dans la soirée du mercredi 23 0ctobre 2019, reçu dans leur siège à Ouagadougou Mme Nicole Bintner ambassadrice du Royaume du Grand-Duché de Luxembourg au Burkina Faso, venu témoigner son accompagnement aux initiateurs.

La photo de famille

L’association sociale KEOLID Innovation Hub est une initiative burkinabè à but non lucratif, avec pour principale mission, celle de contribuer à bâtir un écosystème d’entreprenariat numérique pour la transformation du Burkina Faso.  Bénéficiaire de l’appui   du Royaume du Grand-Duché de Luxembourg à travers un projet du PNUD dénommé projet «Femmes-Jeunes Entreprenants et Citoyenneté »(ProFeJec), ces premiers responsables étaient comblés de joie dans la soirée du mercredi 23 0ctobre 2019 après avoir reçu la visite officielle de Mme Nicole Bintner, ambassadrice du Royaume du Grand-Duché de Luxembourg au Burkina Faso. Une visite qui a été servi d’occasion pour le directeur projet et programmes, Jules Anicet Ouédraogo et son équipe pour décliner à leur fidèle partenaire, les grands axes stratégiques du KeoLID. Sur ce, a-t-il fait cas d’un centre de formation, un centre d’incubation, un laboratoire et une communauté très active.

Les acteurs en présentation des grands axes du projet « ProFeJeC » aux partenaires Luxembourgeois

Tout un ensemble d’actions qui selon son directeur Anicet Ouédraogo, visent entre autres l’accroissement des compétences et l’employabilité des ressources humaines, l’encouragement à la créativité et au développement de l’auto-emploi, la création des conditions d’échange par la proximité des acteurs et ressources technologiques, etc. Des initiatives inscrivant en droite ligne avec les aspirations de ses partenaires Luxembourgeois. Mme l’ambassadrice les traduit ici en ces mots : « On ne peut pas se développer sans entrepreneuriat. Au Burkina Faso, l’entrepreneuriat des jeunes est toujours une priorité pour son développement et nous, nous allons accompagner en tant que partenaire, ce développement via le projet ProFeJeC », a rassuré Mme Bintner.

En rappel KeoLID dans ses œuvres s’est dressé comme feuille de route, la formation, le service partage, espace working, ce en synergie d’action avec des ONG tel, youth come-Africa, Quatar-AID etc.

Omar Idogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *