Accueil » Arts-Culture » Kundé 2019: la date et les nominés sont connus

Kundé 2019: la date et les nominés sont connus

Le Kundé 2O19, cet évènement emblématique du paysage culturel burkinabè est prévu pour se tenir le 26 avril prochain au palais des sports de Ouaga2000. Les principaux prix concernent 10 catégories dont la plus prestigieuse, le kundé d’or. Les principaux nominés, les critères de nominations, et la vie de l’évènement ont été égrainés lors d’une conférence de presse animée par le commissariat général des Kundé ce mercredi 20 mars 2019 à l’hôtel Laïco de Ouagadougou.

le présidium lors de la conférence de presse du Kundé

C’est désormais connu, les nominés pour le Kundé d’or 2019 sont Floby, Maï Lingani et Nabalüm. Pour cette prestigieuse catégorie des Kundé, le commissariat des Kundé a laissé entendre qu’il fallait répondre à un certains nombres de critères pour être nominé. En effet, il faut «  être un artiste ou groupe d’artistes burkinabè auteur d’au moins deux œuvres dont la dernière doit être sorti et/ou diffusée entre le 1er mars 2018 et le 28 février 2019. L’œuvre doit être d’une bonne qualité artistique, avoir connu un succès commercial (ventes et spectacles) et/ou bénéficié d’une bonne diffusion dans les médias, sur le net et dans les espaces de diffusion (espaces culturels, discothèques, maquis…). L’artiste doit disposer d’éléments de promotion (clip, press-book, poster, internet…). Il doit faire montre d’une progression artistique et d’une dynamisation dans l’organisation de sa carrière ». C’est ce qu’a laissé entendre le commissariat général du Kundé à travers la voix de Magui, Lesli. Justement par rapport à ces critères, les journalistes ont voulu qu’on les éclaire par rapport à la nomination de l’artiste Maï Lingani. Le commissariat par la  voix de Becker Ouédraogo rassure, «  elle répond aux critères. En effet elle est plus en vue en Afrique de l’Est où elle fait beaucoup de spectacles. Elle fait également des spectacles sur le plan national. Elle a du succès et une certaine progression » a confirmé celui-ci. Donc c’est tout naturellement et dans le respect des règles qu’elle est nominée. Le commissariatprécise, qu’il y va de la crédibilité même du Kundé de sélectionner des artistes dans le respect des critères prescrits.

le promoteur Jah Presse

Au-delà du Kundé d’or, les artistes pourront être distingués dans neuf autres catégorie à savoir : « le Kundé du meilleur artiste traditionnel, le Kundé du meilleur artiste de la musique religieuse, le Kundé de la meilleure chanson d’inspiration traditionnelle, le Kundé de l’artiste le plus joué en discothèque, le Kundé du meilleur clip vidéo, le Kundé de la révélation, le Kundé de l’espoir, le Kundé du meilleur featuring burkinabè,  et le Kundé du meilleur artiste féminin ». Tout cela pour dire que c’est un rendez-vous d’expression véritable des artistes du Burkina et d’ailleurs.

Cependant, « l’évènement a atteint un niveau de prestige que les moyens mis en œuvre peine à pouvoir le soutenir » explique le promoteur Jah Presse. Il lance donc un appel aux autorités pour soutenir l’évènement carle sponsoring, n’y arrive plus. D’ailleurs le promoteur promet ne pas exclure une éventuelle institutionnalisation de l’évènement si toute fois les conditions sont réunies. C’est dans l’optique de « pérenniser l’évènement si toute fois il est jugé important pour la culture burkinabè » a-t-il conclu.

Hamadou Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *