Accueil » Gouvernance - Développement » La marche à grands pas vers la 58ème édition du 11-Décembre

La marche à grands pas vers la 58ème édition du 11-Décembre

Ce jeudi 6 décembre 2018, deux activités phares ont permis de jeter les bases de la célébration du 11-Décembre. Il s’est agi du lancement d’une caravane de sensibilisation sur le VIH/SIDA et les IST à Saponé et de l’ouverture de la foire du 11-Décembre à Manga. Ces activités ont connu la participation des autorités du pays avec, à chaque étape, la présence remarquée du secrétaire permanent du 11-Décembre.

Coupure de ruban par le PAN à la foire du 11-Décembre

Saponé province du Centre-Sud n’est pas en reste des festivités du 11-Décembre. La preuve, le lancement de la caravane de sensibilisation sur le VIH/SIDA qui fait partie des activités prévues de cette fête nationale. Le secrétaire permanent du 11-Décembre, Boukari khalil Bara, a tenu à saluer le partenariat entre la commission du 11-Décembre et le secrétariat permanent du conseil national de lutte contre le VIH/SIDA. Aussi, «cette caravane va apporter un plus à la célébration du 11-Décembre; ce partenariat qu’on peut qualifier de gagnant-gagnant est la preuve de l’engagement des deux parties de faire de la promotion de la santé des populations, une préoccupation au-delà des manifestations festives qui caractérisent le 11-Décembre», a-t-il expliqué. Pour lui, cette caravane donne l’occasion au secrétariat permanent du 11-Décembre d’apporter un plus aux festivités et permet aux autres localités – autres que le chef-lieu de région – de bénéficier également d’un certain nombre d’activités entrant dans le cadre de la célébration du 11-Décembre.

Le secrétaire permanent du 11-Décembre lors de son allocution à Saponé

Il reconnaît par ailleurs que la caravane offre l’opportunité au secrétariat permanent de lutte contre le VIH/SIDA d’étendre ses actions de sensibilisations dans plusieurs localités du Burkina. Pour le secrétaire permanent du 11 décembre «le 11-Décembre est une fête et il est important d’informer les populations sur les dispositions à prendre et sur les risques à éviter. D’où cette caravane de presse», a-t-il expliqué avant d’ajouter que le SIDA est toujours là et qu’il ne faut pas baisser la garde. «Cest bon de fêter, mais c’est mieux de se protéger dans la fête», a-t-il mentionné.

Justement, parlant de fête, après le lancement de la caravane de sensibilisation à Saponé, dans l’après-midi, l’on a assisté à l’ouverture de la foire du 11-Décembre.

La visite de stands de la foire par le PAN

Placée sous le patronage de M. Alassane Bala Sakandé, la foire du 11-Décembre «se veut être un tremplin de la valorisation des produits locaux», assure la promotrice, Mme Mariam Tamboura. Cette foire qui se tient du 6 au 11 décembre compte 300 stands, 30 restaurants et 25 tenanciers de boisson. Selon la promotrice, elle est faite pour que tout le monde y participe. C’est la raison pour laquelle elle dit avoir offert gracieusement 50 stands pour permettre aux gens d’y participer et y faire de bonnes affaires.

Alassane Bala Sankandé, parrain de la cérémonie, a félicité la promotrice d’avoir pu relever le défi de l’organisation, mais aussi de permettre la valorisation des produits locaux tout en donnant un goût de fête au 11-Décembre. Mais le président de l’Assemblée nationale n’a pas manqué de dénoncer ce qu’il a qualifié de boycotte de la cérémonie par les différentes autorités qui ont manqué à l’appel à la cérémonie d’ouverture de la foire. Pour lui, il n’est pas normal que celles-ci laissent cette cérémonie à laquelle le Burkinabè Lambda vient chercher sa pitance pour aller passer le temps à l’inauguration d’un hôtel. Après cette dénonciation, M. Bala Sakandé a procédé à la coupure du ruban puis à une visite des différents stands marquant ainsi l’ouverture officielle de la foire du 11-Décembre.

Hamadou Ouédraogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *