Accueil » Coopération-Diplomatie » L’Ambassadeur Mahamadou Zongo encourage les patrons de presse en ligne dans leurs actions de développement

L’Ambassadeur Mahamadou Zongo encourage les patrons de presse en ligne dans leurs actions de développement

L’Ambassadeur Burkina en Côte d’Ivoire, SEM. Mahamadou Zongo, a salué le mardi 30 janvier 2018, l’initiative de l’Union des Patrons de Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (UPL-CI) de mutualiser leur force pour une efficacité dans l’action. C’était au cours d’un entretien avec une délégation de l’UPL-CI.

La délégation de l’Union des patrons de presse en ligne de Côte en d’Ivoire (UPL-CI) en audience avec monsieur l’Ambassadeur Zongo

En guise d’introduction, monsieur Dapa Nando, le président de l’Union des patrons de presse en ligne de Côte d’Ivoire, a formulé des vœux de bonne santé, de paix et de prospérité à Son Excellence monsieur Roch Marc Christian Kaboré, le président du Faso, à l’Ambassadeur Mahamadou Zongo et au peuple burkinabè.

Monsieur Dapa Nando, le président de l’Union des patrons de presse en ligne de Côte d’Ivoire avec monsieur l’Ambassadeur Mahamadou Zongo

Ensuite, il a indiqué  avoir sollicité cette audience pour partager avec SEM. Mahamadou Zongo «notre vision pour une presse numérique aujourd’hui très dynamique dans l’espace CEDEAO. Et parce qu’elle offre l’occasion de parcourir en un temps record l’actualité. Pour être alors efficace dans le traitement et le partage de l’information, nous voulons mettre en place une fédération des associations de la presse en ligne de la sous-région. L’UPl-CI voudrait alors compter sur votre soutien pour y arriver».

Photo de famille de monsieur l’Ambassadeur avec la délégation de l’UPL-CI

En retour, l’Ambassadeur Mahamadou Zongo a qualifié cette démarche des promoteurs de presse en ligne de salutaire parce qu’elle permettra non seulement de mettre en exergue les potentialités économiques et les possibilités qui s’offrent aux investisseurs mais surtout permettra de savoir ce que les dirigeants ivoiriens et burkinabè font pour leurs populations. «Je reçois cela avec beaucoup de joie parce que vous nous donnez là l’occasion de promouvoir, dans l’intérêt de nos deux pays, le Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) qui est destiné à structurer les rapports entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso», a soutenu le diplomate burkinabé. Il a adressé ses encouragements aux patrons de presse en pigne à poursuivre leurs efforts d’innovation et de contribution dans l’accompagnement des gouvernants. L’Ambassadeur Mahamadou Zongo a invité les membres de l’UPL-CI à s’intéresser également aux grandes manifestations qu’organise le Burkina Faso qui sont entre autres, le FESPACO, le SIAO, la Semaine Nationale de la Culture.

Zabsonré Issouf Ambassade du Burkina Faso en Côte d’Ivoire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *