Accueil » Déclarations-Communiqués » Le CFOP rencontre la CAODL

Le CFOP rencontre la CAODL

Chef de file de l’Opposition politique au Burkina Faso (CFOP/BF)

………………………………………………………

Cabinet

………………………………

Photo rencontre CFOP CAODL

Communiqué de presse

Le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP), M. Zéphirin DIABRE, a accordé ce mercredi 16 mai 2018 au siège de l’institution, une audience à une délégation de la Coalition des associations œuvrant pour le droit au logement (CAODL) de l’arrondissement 6 de Ouagadougou.

Conduite par M. Adama OUEDRAOGO, Président de la Coalition de l’arrondissement 6 et Président de l’association Rate-Ninré, la délégation comprenait:

-Monsieur Aboubacar OUATTARA, Président de l’association Namanégué pour la cohésion sociale (ANACOS), Secrétaire général de la Coalition de l’arrondissement 6;

-Monsieur Inoussa TAPSOBA, Président de l’association Tinda-Manégré;

-Monsieur Aboubacar DAO, Président de l’association Sourg-Nonma;

-Monsieur Moumouni SEYNOU, représentant  d’un groupement non-associatif;

-Monsieur Moumini NIKIEMA de l’Association Tinda-Manégré;

-Monsieur N. Jacques ZANGRE de l’association Rate-Ninré;

-Monsieur Mohamed SANFO de l’association Rate-Ninré;

-Monsieur Adama Paul TIENDREBEOGO de l’ANACOS;

-Monsieur Abdoulaye GUENE de l’ANACOS.

La CAODL est venue présenter au CFOP sa plateforme revendicative de onze points, qui traite du passif foncier dans l’arrondissement et formule des propositions concrètes pour l’apurement de ce passif et pour des lotissements transparents au profit des populations.

Dans les échanges, la délégation a relevé que depuis près de trente ans, les membres de la Coalition attendent le lotissement de leur quartier. Ils ont été recensés pour la première fois en 1995, puis plusieurs autres fois jusqu’en 2008, sans voir leur problème résolu.

C’est pourquoi elle a demandé au CFOP de plaider auprès des plus hautes autorités du pays pour une issue heureuse à cette crise du logement.

La Coalition a également invité le Chef de file de l’Opposition à rencontrer les populations de l’arrondissement 6, afin de mieux comprendre les problèmes de logement auxquels elles font face.

Le CFOP a salué la démarche de la CAODL. Il a marqué son accord pour une visite de terrain à l’arrondissement 6, à une date qui sera bientôt fixée.

 

Ouagadougou, le 17 mai 2018

Le service de communication du Chef de file de l’Opposition

 

PJ : Version scannée de la plateforme revendicative

PLATEFORME REVANDICATIVE LOTISSEMENT ARR 6

platefome 2

2 commentaires

  1. Le point 5 de votre plateforme montre jusqu’à quel point votre vision de l’aménagement n’est pas durable. « Déclasser les réserves et bande verte pour en faire des parcelles à usage d’habitation??? »
    Quelles sont les missions régaliennes du CFOP?

  2. Votre point 4 « Fermer tous les grands trous …… et les parceller… »: Il faut même envisager de combler les barrages de la villages de Ouaga pour en faire des parcelles à usage d’habitation. Au lieu de voir plus loin envisageant la valorisation de ces « soit disant » grands trous, on voit que la seule possibilité de dégager des parcelles.
    Votre point 5: « déclasser des zones administratives pour en faire des parcelles à usage d’habitation…. »: quelle noble idée. Il faut même demander à l’Etat et à la commune de déclasser le parc Bangré weogo, tous les espaces vert, les terrains de sport de la ville de Ouaga et faire des parcelles d’habitation.

    Votre plateforme contient certainement des points de très bonne qualité. Mais certains non. Du courage seulement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *