Accueil » L’impertinent » Le monde est-il en train de se déshumaniser?

Le monde est-il en train de se déshumaniser?

En ce début de 21ème siècle, l’homme est en train de mettre en place les conditions qui vont véritablement bouleverser la nature des relations sociales et de la vie en communauté. Il se livre à une course effrénée vers la perte de ses valeurs sociales, ces qualités qui faisaient de lui un humain au-dessus de l’animal. De nos jours, de nouvelles formes de relations entre humains et entre les humains et les autres composantes du monde sont apparues: mariage pour tous, grossesse portée par autrui, gestation pour autrui, automates à des postes de travail dévolus à des humains, etc..

Ce robot nommé Nadine est capable de comprendre vos humeurs. Il est en charge de l’accueil dans une compagnie d’assurances. (ph. www.objetconnecte.net)

Le monde doit évoluer, c’est vrai. La science doit apporter des réponses aux problèmes de l’humanité; cela est aussi indispensable. Mais certaines de ces nouvelles relations, vues sous les tropiques, ressemblent à des ‘’dérèglements’’ des relations humaines comme l’est le changement pour le climat. Cette civilisation du futur fait peur. Déjà que «l’homme est un loup pour l’homme» (Jean-Paul Sartre), il y a à craindre que l’humain se fabrique des monstres qu’il ne pourra pas contrôler.

Un enfant élevé par deux hommes ou par deux femmes peut-il être comme un enfant éduqué par un homme et une femme? Des parents qu’il peut appeler papa et maman? D’accord que même dans les couples hétérosexuels, il y a des ratés dans l’éducation des enfants. Mais pourquoi l’homme veut-il modifier les codes d’un monde qu’il n’a pas créé?

Les conséquences sont déjà visibles à travers les drames qui frappent la planète. Il faut remarquer que les mariages sont devenus de moins en moins fréquents et les divorces de plus en plus récurrents. En Occident et dans les pays asiatiques, les catastrophes naturelles sont de plus en plus cruelles. Là-bas également (dans les pays développés surtout), il est devenu courant qu’un jeune ou un adolescent massacre ses camarades en masse. On peut donc mourir du jour au lendemain, en cherchant à s’instruire à l’école.

Chez nous qui souffrons déjà en Afrique de la pauvreté, de la famine et de la maladie, le ciel est un peu plus clément. Sinon, si une de ces intempéries que l’on rencontre en Europe, aux Amériques ou en Asie s’abattait sur nous, des pays entiers seraient rayés de la carte. Mais à leur place, les guerres aux frontières entre Etats se sont déplacées à l’intérieur des frontières. On se tue entre proches, entre voisins, entre concitoyens. Toutefois, ici, on a quand même le choix de la cible.

Mais peut-être que nous prenons les choses du mauvais côté et que le monde s’humanise de plus en plus. N’est-ce pas que le chien et le singe deviennent amis?! Le chien et le chat ne vadrouillent-ils pas la patte… dans la patte?! Et le chat et la souris qui mangent dans le même plat?! Il y a des hommes ou des femmes qui ne vivent qu’avec un animal de compagnie…

On pourrait croire que Dieu nous châtie pour nos diverses déviations. Mais à y réfléchir de près, nous sommes les responsables de nos propres turpitudes.

L’Impertinent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *