Accueil » Monde » LES GROUPES ARMÉS SERONT TENUS POUR RESPONSABLES DES VIOLENCES À BRIA

LES GROUPES ARMÉS SERONT TENUS POUR RESPONSABLES DES VIOLENCES À BRIA

minusca

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Bangui, 21 novembre 2016 – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) appelle à la fin immédiate des affrontements  qui ont éclaté lundi à Bria, entre les éléments armés du FPRC et de l’UPC,  soulignant que les deux groupes seront tenus pour responsables des violences, en particulier sur les populations civiles.

La MINUSCA met également en garde ces groupes armés contre toute attaque visant son personnel, ses installations et celles qu’elle protège, précisant que tout acte hostile aura une réponse appropriée. Ce lundi, la base de la MINUSCA a été la cible de tirs de la part d’éléments du FPRC avant que les casques bleus ne ripostent et ne les expulsent de la zone. Par ailleurs, un casque bleu a été légèrement blessé sur un autre terrain.

La MINUSCA a pris des mesures robustes pour protéger les civils sur place et les casques bleus patrouillent dans la ville de Bria afin de rassurer la population  et pour protéger les sites déplacés. Le bureau régional de la Mission est également en contact avec les responsables locaux et traditionnels afin d’amener les belligérants à mettre fin aux affrontements. Les agences des Nations Unies planifient une réponse humanitaire.

Par ailleurs, la MINUSCA a pris des mesures de sécurité pour que les combats entre FPRC et UPC ne s’étendent à d’autres localités dans la région.

 

Vladimir Monteiro

Spokesperson/Porte-parole

MINUSCA – Avenue Barthélemy Boganda BP 3338 Bangui, Central African Republic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *